Réouverture des restaurants, guide des bonnes pratiques, chômage partiel, exonération des charges, fonds d’investissement : les déclarations de Bruno Le Maire pour les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie

Suite à la réunion qui s’est tenue à l’Élysée entre le président de la République et des professionnels du secteur de la restauration ce vendredi, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a rapidement expliqué les points suivants :

Réouverture des restaurants : la date de réouverture des bars et des restaurants ne sera pas annoncée avant la fin du mois de mai selon Bruno Le Maire. C’est un coup dur pour un secteur qui attendait une date précise. Mais le ministre veut être prudent et ne rien précipiter. « Cela nous obligerait ensuite à les fermer à nouveau. Ce serait une énorme déception pour les restaurateurs, pour les Français aussi. Cela nous laisse le temps de faire une réouverture dans les meilleures conditions sanitaires possible ».

Guide des bonnes pratiques : le ministre a évoqué la création d’un guide de bonnes pratiques dans l’univers de la restauration. Il a donné quelques exemples : « espacement entre les tables d’un mètre, des réservations limitées à huit personnes, l’obligation pour les personnes de salle de se nettoyer les mains toutes les 30 minutes. »

Exonération des charges fiscales et sociales : le ministre a confirmé qu’elles auront lieu ; le détail est en cours de réflexion.

Fonds de solidarité : ce fonds est maintenu pour les TPE de moins de 10 salariés jusqu’à fin mai. Pour les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration (et de la culture), ce fonds sera renforcé à partir du 1er juin : il sera accessible pour les entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires jusqu’à 2 millions d’euros (au lieu d’un million), pour les entreprises jusqu’à 20 salariés (au lieu de 10). Son plafond sera relevé à 10 000 euros (au lieu de 5 000 euros).

Chômage partiel : il sera maintenu au-delà du 11 mai pour les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration.

Fonds d’investissement : un fonds d’investissement va être créé pour relancer les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration. Une réunion aura lieu prochainement entre l’État, les banques et les assurances pour le financement du fonds.

Bruno Le Maire a insisté sur le fait que l’État se mobilise pleinement pour venir en aide à un secteur lourdement touché et qui pourra rouvrir ses portes quand la situation sanitaire sera totalement maitrisée. 

_____

Sur le même sujetSuivre notre fil info spécial « coronavirus et restauration

_____

Photographie – DR

Voir le commentaire (1)
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page