Sondage : restaurants fermés, qu’est-ce qu’il vous manque le plus ? La bistronomie, les plats à la carte et la convivialité

Depuis le 14 mars, le restaurant n’est plus qu’un souvenir. Ou un fantasme. Quoiqu’il en soit, l’expérience du restaurant est protéiforme, différente en fonction d’une multitude d'éléments, parmi lesquels son humeur et ses envies. Justement, après une aussi longue abstinence forcée, quelles sont nos fringales gourmandes ? Voilà les réponses à notre sondage / Article réservé aux abonnés ATABULA+
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page