Réouverture des restaurants en Suisse : pas de masque obligatoire pour les professionnels

Eloignement des tables, désinfection et traçage du convive, port du masque non obligatoire pour le personnel… Voici les consignes de sécurité qui devront être appliquées par les restaurants suisses, qui rouvrent leurs portes lundi prochain. Elles pourraient évoluer au besoin.

_____

Tandis qu’aucune date de réouverture des restaurants n’est prévue en France, toute la profession est sur le qui-vive en Suisse. Dès lundi prochain, les établissements pourront reprendre leur activité. Ils seront tenus de respecter le « plan de protection sous Covid-19 pour l’hôtellerie-restauration », dont la première version a été dévoilée hier par l’organisation patronale Gastrosuisse.

Côté professionnels – Nul ne sera tenu de porter un masque ou une visière de protection, sauf s’il n’est pas possible de servir le client en maintenant les deux mètres de distance requis en toutes circonstances. De quoi inciter les restaurateurs à favoriser le service au comptoir et à installer des points de ramassage de la vaisselle afin de réduire au maximum les durées de contact. Le flou règne pour le moment sur la nécessité ou non de protéger le visage des cuisiniers. En salle, les tables devront être désinfectées après chaque client, tout comme le menu et la nappe. Avant de toucher de la vaisselle propre, les professionnels devront impérativement se laver ou se désinfecter les mains. Les tables devront être distantes d’au moins deux mètres, sauf en cas de séparation par une cloison. A noter que la totalité des coûts induits par ces règles seront à la charge du restaurateur.

Côté clientèle – Dès son arrivée, chaque convive devra se laver les mains avec un produit mis à disposition par le restaurateur. Il sera tenu de laisser son nom et son numéro de téléphone. Durant 14 jours, ses coordonnées et son numéro de table seront conservés, dans le but de pouvoir retracer d’éventuelles contaminations. Si les données sont censées être détruites à terme, ce traçage fait déjà grincer les dents au sein d’associations de protection des données numériques, qui demandent davantage de garanties. Il sera impossible de réserver des tables de plus de quatre personnes, mais les enfants seront exclus de ce comptage. En toute logique, la restauration debout n’est pas autorisée.

_____

Pratique

Accéder à la première version du plan de protection

_____

Sur le même sujet

« La vraie question n’est pas seulement de savoir quand il faut rouvrir les restaurants, mais à quel coût ! » : entretien avec Laurent Fréchet, président de la branche restauration du GNI

_____

Photographie

Photo by Seb Mooze / Unsplash

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page