Le Covid-19 aura-t-il la peau des pâtissiers et chocolatiers français ?

Si les bars, restaurants et bistrots ont eu l'obligation de fermer leurs établissements dès le samedi 14 mars à minuit, les pâtissiers, chocolatiers et glaciers ont été classés dans la liste des « commerces essentiels ». Ouvrir ou fermer, un choix compliqué pour nombre de ces professionnels qui vont sortir exsangue de cette longue période de déconfinement / Article réservé aux abonnés ATABULA+
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page