Six mois pour rebondir #1 – David Toutain : « Cette période m’a changé et va changer ma cuisine »

Pour les cuisiniers, la crise ne s’arrêtera pas avec le déconfinement, ni même avec la réouverture des restaurants. Ses effets, notamment économiques, ne disparaitront pas du jour au lendemain. Il faudra du temps pour panser la plaie ouverte, et pour penser le restaurant de demain. Atabula a donc décidé de suivre trois chefs, aux profils différents, pendant six mois, pour voir comment ils se reconstruisent et envisagent un futur incertain. Premier chef et premier entretien avec le chef David Toutain / Article réservé aux abonnés ATABULA+
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page