Grand entretien avec Alain Milliat : « La suite va être difficile mais cette crise a été salutaire »

Alors que les restaurants ont fermé pendant plus de deux mois, le chantre du jus de fruits haut de gamme Alain Milliat a lui aussi subi une lourde baisse d'activité. Pourtant, loin de se lamenter sur son sort, l'ancien agriculteur de la région lyonnaise a profité de cette période de déconnexion pour accélérer un repositionnement de son offre et pour questionner son rapport au monde. Rencontre / Article réservé aux abonnés ATABULA+
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page