Christophe Michalak : « Il y a beaucoup trop d’offres pâtissières à Paris »

Véritable tête chercheuse de la pâtisserie contemporaine, Christophe Michalak fourmille d’idées et d’envies. Loin de le déstabiliser, la crise actuelle lui a permis de prendre du recul et de mettre de l’ordre dans ses priorités. Regard sur les tendances actuelles, sur ses envies et ses projets : grand entretien avec un homme et un entrepreneur bien dans sa tête / Article réservé aux abonnés ATABULA+
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page