Restaurants, bars et discothèques, une loi « relative à la lutte contre le terrorisme » concernant le Wi-Fi à ne pas ignorer

Des patrons de bars à Grenoble ont été placés en garde à vue à la fin du mois de septembre 2020. En cause, le non respect d’une loi « relative à la lutte contre le terrorisme ». Les faits ? Leur non-conformité avec la réglementation qui les oblige à conserver pendant un an l’historique de toutes les connexions clients. Offrir le Wi-Fi dans des bars et restaurants est un service courant qui cache une réglementation peu connue mais aux conséquences lourdes | Article réservé aux abonnés
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page