Restauration (re)confinée : le fil info

C'est parti pour un nouveau confinement, prévu a minima jusqu'au 1er décembre. Atabula a décidé de (re)lancer son live pour permettre à tous les acteurs du monde de la restauration de disposer de toutes les informations utiles. N'hésitez pas à nous poser vos questions, nous vous y répondrons sur ce fil info.
Posez votre question

L'essentiel à retenir en France

 

Mardi 24 novembre, le président de la République a annoncé que les restaurants (et les cafés) ne rouvriront pas avant le 20 janvier. Tous les autres commerces rouvriront leurs portes à partir du samedi 28 novembre. Les bars et restaurants sont fermés depuis le 30 octobre.

 

Le live

27/11 | 17h38 | Le Marché Vert, carte collaborative numérique mise en place lors du premier confinement pour pallier la fermeture des marchés et qui recense les points de vente en circuits courts en France, lance sa campagne de financement participatif afin de créer son application mobile / Accéder à sa page MiiMOSA


27/11 | 17h33 | Selon un sondage réalisé le 31 octobre dernier par le Groupe Logis Hôtels, 76% des hôteliers-restaurateurs disposent d’une trésorerie qui ne dépassera pas la fin de l’année 2020 et seulement 5% pensent pouvoir tenir jusqu’à l’été 2021.


27/11 | 16h59 | À lire ailleurs : Le désarroi du chef Yves Camdeborde à propos de la non-réouverture des restaurants


27/11 | 14h53 | Une quinzaine de chefs et représentants de la profession ont publié hier une tribune dans Le Figaro dans laquelle ils dénoncent la mise en danger de toute une filière / Accéder à celle-ci


27/11 | 14h29 | Zenchef lance sa plateforme de click & collect « À Table », qui recense plus de 700 restaurants à Lille, Strasbourg, Lyon, Bordeaux et paris / Accéder au site internet


27/11 | 10h47 | Alors que les bars et les restaurants catalans ont pu rouvrir leurs portes lundi, la Catalogne n’exclut pas de faire machine arrière et de les fermer à nouveau si le suivi de l’épidémie venait à stagner ou augmenter la semaine prochaine. Une décision visant à prévenir et anticiper les fêtes de la Puríssima, propices aux rassemblements familiaux, , qui se dérouleront le premier week-end de décembre.


26/11 | 17h58 | Impuissants face à la crise, de nombreux restaurateurs décident de retomber en enfance en mettant en scène des peluches dans leur salle de restaurant ou sur leur terrasse. C’est le cas du restaurant le Grignot au Havre, dont le feed Instagram vit grâce à des peluches prêtées par la boutique Les Nounours des Gobelins. Dans le Morbihan à Pontivy, le restaurant L’Aiglon propose à ses clients de réserver leur table en amenant une peluche qui sera conservée jusqu’à la réouverture des établissements. Toujours dans le Morbihan, à Brec’h, la gérante du Bar Breton a peuplé sa terrasse des peluches de ses enfants et de ses clients pour un banquet en plein air. Une opération qui a beaucoup amusé les passants et qui s’est terminée par une bonne action : quelques unes des peluches seront données au centre communal d’action sociale de Brec’h.


26/11 | 16h18 | Après avoir reçu une lettre de résiliation de son contrat d’assurance, un restaurateur de Haguenau dans le Bas-Rhin s’est enchaîné devant les locaux de sa compagnie d’assurance, la MAAF, pour dénoncer l’avenant modifiant les conditions d’indemnisation qui exclurait les pandémies.


26/11 | 13h21 | À lire sur Atabula : Une tribune « Pour une livraison durable » en préparation


26/11 | 11h41 | Le premier ministre Jean Castex vient d’annoncer, lors d’une conférence de presse dans laquelle il détaille les mesures de déconfinement, qu’il souhaite faire de 2021 « l’année de la gastronomie française » pour aider les restaurants. Reste à savoir ce qui sera concrètement fait pour aider cette profession durement touchée par la crise sanitaire. Jean Castex a également confirmé que les restaurants ne rouvriront pas avant le 20 janvier prochain.


26/11 | 11h04 | Un boulanger en Seine-et-Marne a décidé d’apposer une attestation de sortie à remplir sur ses sachets de baguettes. Plutôt pratique !


26/11 | 10h18 | Insolite : un groupe d’amis russes, vraisemblablement en manque d’alcool, se sont rabattus sur du gel hydroalcoolique. Certains d’entre eux n’ont pas survécu / Accéder à l’article sur Atabula


25/11 | 17h13 | La société Tiptoque lance Carte sur Table, une série d’interviews vidéo donnant la parole aux professionnels de la restauration qui font face à une crise économique, sanitaire et financière sans précédent.


25/11 | 16h49 | Derrière les restaurateurs en difficulté, les grossistes souffrent eux aussi. Selon Philippe Barbier, le président de la Confédération du commerce de gros et international (CGI), 95% de ses 150 000 entreprises adhérentes « ont perdu, dans le meilleur des cas, au moins 50 % de leurs activités. Mais cela peut parfois atteindre 80 % » confie-t-il aux Échos. Cela représente au total environ 100 000 emplois fragilisés.


25/11 | 14h30 | Ouverts partiellement de 18h à 10h le matin, les restaurants routiers, très peu aidés par le gouvernement, peinent à joindre les deux bouts. La gérante du relais L’Escale dans l’Indre a interpellé le ministre de l’Économie qui, ce matin sur France Inter, a tenu à clarifier les choses. « Les nouvelles modalités du fonds de solidarité vont permettre de couvrir ces grands restaurants. Ils n’avaient droit à rien sauf le PGE ou les mesures de chômage partiel. Désormais, vous aurez accès au fonds de solidarité », a-t-il expliqué.


25/11 | 14h13 | Selon Le Parisien, plusieurs restaurateurs auraient reçu de la part des compagnies d’assurances un courrier stipulant que les pertes d’exploitation liées aux conséquences de la pandémie de Covid-19 ne feraient pas partie du risque assuré à partir du 1er janvier 2021. Pris de court, les propriétaires de ces établissements sont face à un choix cornélien. Sachant que refuser cet avenant entraîne une rupture du contrat d’assurance au 1er janvier prochain.


25/11 | 10h12 | À lire sur Atabula : Pas de réouverture des restaurants avant le 20 janvier, la sélection Michelin France 2021 probablement repoussée


24/11 | 16h52 | Vendredi dernier, une opération conjointe de la police municipale, des services d’hygiène et de l’Urssaf, a été menée sur le restaurant Le Comptoir 2 Nicole à Nice. De nombreux signalements de violation du confinement et d’hygiène douteuse avaient été rapportés. « Je ne suis pas un bandit. J’avais appelé deux copains pour qu’ils viennent tester des plats en vue d’une réouverture au déconfinement. C’est une erreur effectivement. Mais je n’avais que deux personnes à table » s’est défendu le restaurateur dans Nice-Matin.


24/11 | 15h40 | Pour soutenir la restauration et le médical, l’enseigne Boulanger lance les opérations #Agirpourlesrestos et #Agirpourlessoignants, parrainées par le chef Éric Frechon. Ainsi, jusqu’au 14 décembre, Boulanger offrira des bons de 15€ à 90€ à dépenser au restaurant pour toute commande supérieure à 50€. Au total, 100 000 invitations seront distribuées aux clients et tout autant aux soignants.


24/11 | 14h06 | L’Angleterre, pays européen le plus endeuillé par la pandémie, va rouvrir ses bars, pubs et restaurants dès le 2 décembre sous conditions. Leurs portes devront se fermer chaque soir à 23h.


24/11 | 12h43 | À lire sur Atabula : Vers le maintien de la fermeture des stations de ski pour les vacances de fin d’année


24/11 | 10h31 | Alors que les restaurants ne rouvriront sûrement pas avant 2021, certains chefs lancent un « kit réveillon » pour égayer les fêtes de fin d’année. « Je pense que les restaurants ne rouvriront pas pour les fêtes, donc je me suis dit : ‘il faut qu’on prenne les devants' », explique le chef triplement étoilé Éric Frechon à l’AFP. Le chef a concocté des menus de Noël et de Saint-Sylvestre « prêts à dresser » chez soi à emporter ou à se faire livrer. Pour 95 euros, il propose tartare de daurade, saumon confit, fricassée de pintadeau cuisiné aux châtaignes, oignons et lard fumé, purée de céleri-rave, brie et millefeuille à la vanille, à déguster le 31 décembre. Sébastien Devos de La Rôtisserie d’Argent réalise également un menu spécial Noël composé de gougères au comté, médaillon de canard roulé au foie gras, chapon farci aux champignons et fricassée de pommes de terre, champignons et marrons et bûche au chocolat pour 49 euros.


24/11 | 9h34 | Le Collège Culinaire de France a lancé son « Garde-Manger » virtuel qui recense plus de 500 boutiques en ligne de Producteurs Artisans de Qualité, réparties en 24 catégories (légumes, fruits, oléagineux, confitures, fromages, viandes et charcuteries, produits de la mer…) / Y accéder


24/11 | 9h25 | « Il faut être plus imaginatif : il faut ouvrir les terrasses, il faut qu’on puisse déjeuner dehors. (…) Quand vous avez la chance de voyager dans les pays scandinaves, ils prennent un chocolat chaud dehors, ils se couvrent et c’est absolument formidable ! Donc il faut qu’on fasse ce type d’efforts d’imagination, parce que c’est très important pour notre psychologie » a proposé l’économiste et essayiste Nicolas Bouzou sur LCI hier soir.


23/11 | 17h | À lire ailleurs : Confinement : « À quoi ça sert d’être ouvert si on ne peut pas servir à manger à midi »… On a bu plein de cafés dans un relais routier


23/11 | 16h46 | L’Umih demande l’annulation de l’article 40 du décret du 29 octobre 2020 pour laquelle une audience est attendue d’ici environ douze mois et qui, en cas de succès, permettra au syndicat d’intenter des actions indemnitaires individuelles visant à réparer leurs préjudices. Une requête en référé demandant une suspension des mêmes dispositions pour laquelle une audience est attendue dans les 10 jours a également été déposée.


23/11 | 15h33 | En collaboration avec l’association Emmaüs, l’hôtel Avenir Montmartre situé dans le 9e arr. de Paris, met à disposition des sans-abris ses 42 chambres pour une durée d’un an.


23/11 | 14h20 | Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy milite pour un usage plus large de l’application mobile TousAntiCovid, et notamment au restaurant.


23/11 | 13h23 | En déplacement à Dijon samedi dernier, Jean Castex a confirmé le maintien de la fermeture des bars et des restaurants. « On sait ce qu’on ferait si. Nous avons des priorités. Effectivement nous rouvrirons les commerces qui ne sont pas de première nécessité autour du 1er décembre. Nous ne rouvrirons pas autour du 1er décembre les restaurants et les bars. On ne peut pas » a-t-il expliqué avant de déclarer une prochaine « discussion avec eux pour leur donner de la visibilité et les accompagner ».


23/11 | 11h30 | « Une commission venant de conclure que l’eau ça mouille, nous avons finalement le droit de vous vendre des parapluies » ; « Les vêtements pour enfants jusqu’à 3 ans sont à nouveau essentiels. Les autres sont priés d’arrêter de grandir » ; « Si les biberons n’étaient pas nécessaires, il fallait nous avertir de ne pas faire de bébé pendant le premier confinement »… la chaîne de supermarchés Monoprix, bien connue pour son humour qu’elle placarde sur les packagings de sa marque distributeur, n’a pas hésité de tourner les décisions du gouvernement en ridicule grâce à des pancartes à message suspendues dans plusieurs de ses magasins.


23/11 | 9h50 | À lire sur Atabula : À Lille, des chefs de renoms créent le collectif La Belle Équipe


20/11 | 17h15 | Renault Trucks relance son opération Food Trucks afin de nourrir les conducteurs qui approvisionnent le pays en biens de premières nécessité. Présents de 11h à 15h sur quelques succursales et concessionnaires Renault, les food trucks restaureront gratuitement leurs clients.


20/11 | 17h08 | Les 150 étudiants membres de l’association Cop1 solidarités étudiantes se sont attelés à la préparation de paniers de denrées alimentaires à destination des étudiants dans le besoin. Contenant des produits frais comme des produits d’épicerie, les paniers ont été distribués samedi dernier, place du Panthéon à Paris.


20/11 | 15h54 | À lire ailleurs : Confinement : Les restaurants jouent leur survie, le gouvernement promet des aides


20/11 | 15h24 | Jusqu’alors épargnée par l’épidémie de coronavirus, l’Australie-Méridionale s’est retrouvée confinée durant six jours suite au témoignage d’une personne laissant entendre qu’elle avait été contaminée par une pizza. Si le gouvernement a souhaité prendre ses précautions face à ce qu’il pensait être une souche du virus plus virulente, il s’est avéré que le malade était en réalité pizzaiolo et qu’il avait simplement été en contact avec des individus infectés.


20/11 | 14h41 | Dès demain, 41 comtés de Californie devront se soumettre à un couvre-feu de 22h à 5h du matin.


20/11 | 12h14 | Uber Eats lance l’opération #SupportersDeNosRestos et va distribuer au total un million d’euros de dons aux restaurateurs indépendants. Ainsi, jusqu’au 29 novembre, lorsqu’un client entrera le code SUPPORTERSDENOSRESTOS lors de sa commande, la table en question recevra 10€ de la part de la plateforme de livraison.


20/11 | 10h27 | Après plus d’un mois de fermeture, les restaurants, bars et cafés de Catalogne vont pouvoir rouvrir leurs portes dès lundi. Ils seront néanmoins soumis à quelques restrictions : leurs capacités d’accueil seront limitées à 30% en intérieur et il devront fermer à 21h30.


19/11 | 18h00 | À Perpignan, le restaurant solidaire Miam continue de servir des repas chauds aux personnes vulnérables. Pas de tarif prédéfini pour les repas : les clients donnent ce qu’ils peuvent. « Chacun paye en fonction de ses moyens. On a un prix d’équilibre évalué à 7€. Tout ce qui est mis au-dessus de ces 7€, ça permet de financer la caisse solidaire pour toutes les personnes qui ne peuvent pas payer les 7€ ou payer du tout. » explique Camille Rosa, co-fondatrice du restaurant, à France 3.


19/11 | 17h49 | À lire ailleurs : Confinement à Bordeaux : un chef propose une box gastronomique pour un dressage étoilé


19/11 | 17h32 | Un viticulteur bordelais a décidé d’habiller ses bouteilles de merlot rouge d’une étiquette « test covid ». Sur celles-ci, les consommateurs peuvent lire un mode d’emploi en lettres rouges: « Verse-toi un grand verre de vin et sens-le, si tu arrives à le sentir, goûte-le, et si tu arrives à le sentir et à le goûter, tu n’as pas le Covid ».


19/11 | 15h02 | À lire ailleurs : « Le déjeuner s’est transformé en grande fête » : les coulisses d’un restaurant clandestin à Marseille en plein confinement


19/11 | 14h28 | Après avoir ordonné d’abattre 17 millions de visons par peur d’une mutation du virus rendant le vaccin inefficace, le ministre de l’Agriculture danois, Mogens Jensen a démissionné hier. Une décision prise sans fondement légal ni scientifique.


19/11 | 11h28 | À regarder : L’angoisse des restaurateurs dans l’attente de nouvelles annonce


18/11 | 17h20 | Face à cette situation qu’ils jugent “alarmante”, des chefs d’entreprises lyonnais se mobilisent et lancent un fonds de dotation intitulé « Sauvons nos restos lyonnais ». Cette initiative vise à recueillir des dons issus d’entreprises et de particuliers afin d’aider les restaurateurs / Accéder au site internet


18/11 | 11h33 | La préfecture de l’Oise a décidé d’interdire la chasse dans les communes de Grandru et Morienval après que des chasseurs ont organisé plusieurs repas collectifs le week-end dernier.


18/11 | 11h21 | L’opération « À table les soignants » visant à offrir des repas au personnel soignant et soutenir la restauration recherche ses mécènes. Pour le devenir, contactez Imanol Erviti de la société Tiptoque au 06 48 48 77 55 ou par mail (imanol@tiptoque.paris).


18/11 | 9h55 | À lire sur Atabula : La filière foie gras inquiète face au maintien de la fermeture des restaurants


18/11 | 9h08 | Jusqu’ici réservée aux commerces de bouche, la plateforme Epicery s’ouvre aux commerces jugés « non essentiels » par le gouvernement. Les frais d’inscription et l’abonnement sont gratuits jusqu’à la fin de l’année 2020. Pour plus de visibilité, Monoprix, d’ores et déjà partenaire de la plateforme, affichera l’initiative dans les vitrines de ses magasins / Accéder au site internet d’Epicery


17/11 | 16h32 | À lire ailleurs : « Restauration : le compteur des congés payés, lui, continue de tourner »


17/11 | 16h28 | Le collectif rennais « On va tous trinquer » prévoit une manifestation en fin de semaine pour exprimer son mécontentement vis à vis de la fermeture des commerces non essentiels, des bars et des restaurants. Dans l’attente de leur mobilisation, les membres ont placardé dans toute la ville des affiches au message choc : « Commerçant, espèce en voie de disparition. La troisième vague, c’est nous »


17/11 | 15h16 | Bryan Soumaré, le footballeur professionnel du FC Sochaux a acheté de quoi distribuer de la nourriture à 300 familles de Saint-Quentin (Aisne), sa ville natale.


17/11 | 11h26 | Durant le confinement, le célèbre cuisinier lyonnais, Christian Têtedoie officie dans les cuisines du centre Léon Bérard, un hôpital qui soigne des malades atteints du cancer et livre 400 repas par jour.


16/11 | 17h40 | Privateaser, la plateforme de privatisation et de réservation gratuite de bars et de restaurants en France lance des formations pour apprendre les bases du numérique aux acteurs de la restauration dans un contexte ou une présence sur Internet est primordiale pour survivre.


16/11 | 17h08 | La Catalogne va rouvrir les terrasses de ses bars et ses restaurants le 23 novembre.


16/11 | 14h09 | Selon les informations du journal Le Point, les bars et les restaurants ne devraient pas rouvrir avant le 15 janvier, voire le 1er février 2021.


16/11 | 13h15 | Afin de venir en aide aux vignerons qui peinent à écouler leur stock de beaujolais, Camille Guillaud et Alessandro Candido (directeurs de Candide à Paris) ont lancé une campagne d’entraide solidaire : un réseau de commerçants de proximité fait l’intermédiaire entre les vignerons et le public.


16/11 | 08h45 | Samedi 14 novembre, quelque 300 personnes à Marseille et 1 500 personnes à Nice ont manifesté pour demander au gouvernement d’être plus « cohérent » dans leurs décisions politiques. Parmi les manifestants, il y avait de nombreux restaurateurs et cafetiers qui refusent leur fermeture alors que la restauration collective peut rester ouverte. « On va se battre jusqu’au bout pour influencer le comportement du Premier ministre » assure le président local de l’Umih, Bernard Marty.


16/11 | 08h15 | Le restaurateur Stéphane Manigold intègre l’équipe de l’animateur Pascal Praud dans son émission « l’Heure des Pros » diffusée tous les matins sur la chaine CNews. Ce lundi, l’invité sera le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Début de l’émission à 8h56.


13/11 | 17h45 | À Deols dans l’Indre, le plus grand restaurant-relais de France, L’Escale, a rouvert ses portes pour le plus grand bonheur des routiers. En salle, 270 places assises contre 500 habituellement et une équipe allégée de plus de la moitié.


13/11 | 16h28 | À lire ailleurs : Confinement : le chef Philippe Etchebest « dégoûté » par la prolongation des bars et des restaurants


13/11 | 14h29 | L’association Gourméditerranée propose un drive solidaire à Marseille : chaque jour, un chef différent propose des plats à emporter. Alors que Lionel Levy, directeur des restaurants de l’InterContinental Marseille-Hôtel Dieu met ses cuisines à la disposition des chefs, Fabien Rugi (La Boîte à Sardine) prête son food truck qu’il installe tous les soirs sur le parvis de l’InterContinental.


13/11 | 12h01 | Didier Chenet, le président du GNI, a annoncé sur France Inter que tous les syndicats de l’hôtellerie-restauration allaient être reçus par Bruno Le Maire lundi afin de tenter d’éclaircir leur situation. Il attend du gouvernement un « discours de vérité et de clarté ».


13/11 | 11h46 | En ces premières semaines de reconfinement, les Français se sont massivement tournés vers la raclette. Les ventes de fromage et d’appareils ont explosé : près de 300% de plus que l’année dernière.


13/11 | 11h02 | À lire sur Atabula : La plateforme de livraison de repas Nestor lance ses expériences multi-sensorielles


13/11 | 10h19 | La chaîne de fast-food KFC a annoncé la création de 5 400 emplois au Royaume-Uni et en Irlande d’ici la fin de l’année afin de profiter du programme d’aide à l’embauche pour les jeunes de 16 à 24 ans mis en place par le gouvernement britannique pendant la pandémie.


12/11 | 20h00 | Mauvaise nouvelle pour les cafetiers et les restaurateurs : le premier ministre a annoncé que les établissements recevant du public et ne permettant pas le port continuel du masque, tels que les bars, les restaurants et les salles de sport ne seraient pas concernés par des assouplissements possibles à partir du 1er décembre. Autrement dit : si de nombreux commerces vont pouvoir rouvrir leurs portes (notamment en prenant rendez-vous), le monde de la restauration, lui, reste pointé du doigt.


12/11 | 16h02 | CATALOGNE | Alors que le ministre catalan des entreprises, Ramon Tremosa, envisageait une réouverture des bars et des restaurants sous conditions dès vendredi, sa proposition a été rejetée par La Generalitat qui a prolongé l’interdiction d’ouverture de dix jours, au minimum.


12/11 | 15h36 | Peu après le second confinement, le GNC, le GNI, l’UMIH et le SNRTC ont réalisé une enquête révélant l’ampleur de la crise actuelle : le coronavirus pourrait entraîner la fermeture de deux établissements sur trois dans le domaine de l’hôtellerie-restauration. Lors de cette étude, 6 600 entreprises situées sur l’ensemble de la France ont répondu à cette enquête. 80% d’entre elles sont des cafés, bars et restaurants pour 20% d’hôtels. À la question « craignez-vous que cette 2e fermeture administrative puisse condamner votre établissement ? », 65.8% des professionnels ont répondu oui, démontrant ainsi la gravité de la situation. Cette étude révèle également l’importance de la mise en place de trois changements vitaux : l’exonération des charges sociales patronales pour toute l’année 2020, l’indemnisation du chef d’entreprise et les loyers pendant les périodes de confinement et de couvre-feu et un assouplissement des assurances.


12/11 | 14h08 | Une récente étude américaine de l’Université de Stanford et publiée dans la revue Nature a établi un classement des lieux les plus à risque en terme de contamination au coronavirus. En tête : les restaurants, suivis des bars et des cafés, où « l’on va s’asseoir, rester longtemps sur place, en étant relâché et avec des fortes densités » est-il explicité. La réduction du nombre de places assises et la limitation de la durée des repas seraient deux des solutions.


12/11 | 9h39 | Dès demain, les bars et les restaurants de New York disposant d’une licence leur permettant de vendre de l’alcool seront soumis à un couvre-feu et devront fermer leur salle à 22h. La vente à emporter restera possible au-delà de 22h, à l’exception de l’alcool.


11/10 | 17h41 | À Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais, les commerçants se sont fait photographier nus et de dos pour dénoncer la fermeture des magasins « non essentiels » imposée par le gouvernement. L’opération baptisée « La Covid nous met à terre ! L’État nous met à poil » a été largement relayée sur les réseaux sociaux.


11/10 | 17h20 | Et si l’on appliquait la vente à emporter au vin ? C’est la proposition faite par le président de l’Association Française des Maîtres Restaurateurs Alain Fontaine pour célébrer l’arrivée du Beaujolais nouveau le 19 novembre.


10/11 | 16h47 | Un hypermarché d’Ajaccio en Corse a installé lundi deux tunnels de désinfection pour ses clients. Ces portiques promettent une désinfection « par ultrasons, par lumière ultraviolette et par brumisation d’une solution hypochloreux ».


10/11 | 15h05 | À lire ailleurs : Marseille : 5 restaurants ultra-cool qui font de la vente à emporter et de la livraison pendant le confinement


10/11 | 13h40 | Annelies Verlinden, ministre des Affaires étrangères de Belgique a rappelé que passer la frontière pour aller au restaurant ou faire les magasins n’était pas essentiel, et encore moins solidaire avec les commerces belges contraints de fermer. « En Belgique, il y a des commerçants qui ont dû fermer, il y a des métiers qui ne peuvent plus travailler à cause des mesures et ce n’est pas solidaire d’aller faire de l’autre côté de la frontière ce qu’on ne peut plus faire en Belgique », a-t-elle expliqué lors du journal de la VRT.


10/11 | 10h18 | À lire sur Atabula : Des indépendants lyonnais forment le collectif les « Essentiels »


10/11 | 9h32 | « Parce que c’est vrai qu’un Whopper, c’est sympa, mais une blanquette de chez Lulu ou un risotto aux Saint-Jacques de chez François, c’est quand même pas mal non plus ». À travers une tribune intitulée « Merci Burger King », le « partenaire des restaurateurs indépendants depuis 50 ans » Metro affiche lui aussi son soutien à la restauration en répliquant à la publication du géant du fast-food incitant à commander chez McDonald’s et tous les autres restaurants. La tribune, publiée en exclusivité dans Le Parisien et Le Journal du Dimanche, a été largement relayée sur les réseaux sociaux avant d’être à son tour reprise par L’Association des Maîtres Restaurateurs de France, qui, eux, ont fait le choix de remercier les Français, « de préférer l’original à la copie (et) d’apprécier des plats faits-maison ».


09/11 | 18h00 | Pas une question mais un petit message envoyé sur la messagerie d’Atabula de la part de Flora Mikula. « Juste pour vous signaler que j’ai repris les vidéos de recettes de cuisine de confinement à faire à la maison. Ce sont des recettes faciles avec des ingrédients que l’on trouve partout et de saison. J’alterne entre les recettes préférées des Français et celles qui les rassurent ». Par ailleurs, Flora Mikula va lancer un concours avec le groupe Millésime (pour lequel elle est consultante) pour lequel les internautes seront invités à choisir entre trois recettes, celle qui sera retenue sera réalisée par la cheffe, avant que les internautes soient invités à reproduire la même recette. Un vote permettra de sélectionner la meilleure réalisation avec, à la clé, un repas offert par le groupe Millésime. Pour en savoir plus, voilà les liens du compte Instagram et du profil Facebook de Flora Mikula


09/11 | 17h12 | À Avignon, les bénévoles du Secours catholique préparent des cagettes de fruits et légumes bio cultivés localement à destination des étudiants. Ils sont distribués sur rendez-vous au restaurant Le fenouil à vapeur et sont affichés au tarif de trois euros.


09/11 | 16h58 | À Marseille, environ 20% des restaurateurs de la ville ouvriraient clandestinement leur salle à leurs clients habitués. Une manière de restaurer les ouvriers et travailleurs esseulés.


09/11 | 15h04 | L’office de tourisme et la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay ont créé deux annuaires numériques qui regroupent les offres mises en place par les restaurateurs et producteurs de Haute-Loire / Y accéder


09/11 | 11h47 | L’Umih de Bretagne a mis en ligne une carte interactive recensant tous les hôtels ouverts et restaurants et cafés bretons pratiquant le click & collect / Y accéder


09/11 | 10h54 | Un vidéaste tourangeau a eu l’idée de tourner une vidéo de quelques minutes pour soutenir les commerçants d’Indre-et-Loire. En l’espace d’un week-end, l’homme a fait le tour d’une trentaine de commerces et restaurants / Accéder à celle-ci


09/11 | 9h52 | À Poitiers, sept food trucks qui avaient élu domicile à la Guinguette Pictave cet été, ont décidé de se regrouper autour de la création d’un service de livraison commun. Sur Pictave Street Food, les clients auront la possibilité de se faire livrer des plats provenant de différents restaurants en une seule et même commande. Pour mettre au point l’application et dans l’objectif d’encourager l’économie locale, les restaurateurs ont fait appel à l’entreprise poitevine Eocom et ont investi dans des scooters électriques vendus dans la région. La mise en service de l’application est prévue pour la mi-novembre. Une dizaine de livreurs devraient être recrutés pour l’occasion. Un service de click & collect sera également établi pour les clients habitant hors zone de livraison.


08/11 | 10h15 | À lire sur Atabula : Les restaurants de routiers peuvent rouvrir leurs portes


06/11 | 16h05 | Selon l’observatoire national des vignerons indépendants, la moitié des vignerons sondés ont souscris au PGE, 14% ont eu recours au chômage partiel et seulement 0,3% d’entre eux ont été dans l’obligation de licencier du personnel. Néanmoins, si la situation venait à s’aggraver, ils seraient 10% envisager le licenciement.


06/11 | 15h52 | En attendant la réouverture de son restaurant, le chef étoilé Alan Geaam a ouvert une épicerie libanaise. À la « Doukan – pop up épicerie à la libanaise », de la mélasse de grenade, de la crème de sésame, de la fleur d’oranger, du zaatar, des épices, et des pâtisseries sont disponibles à la vente.


06/11 | 15h02 | L’épicerie-cantine en ligne Frichti, lance Frichti Market pour une livraison en quinze minute top chrono de 9h à 23h. Fruits, légumes, produits laitiers, charcuterie, plats préparés… le catalogue comptabilise plus de 300 références en circuits courts.


06/11 | 14h18 | Au restaurant Le Jardin Gourmand à Lorient, la cheffe et son mari ont opté pour des contenants en verre consignés pour leur offre à emporter. Coût de l’investissement pour les seuls contenants : 7 800 euros. Les clients ont quinze jours pour les rapporter et en cas de casse ou non restitution, entre six et neuf euros leurs sont facturés.


06/11 | 11h53 | À lire ailleurs | Les restaurants ont-ils le droit de servir juste un café ? Une question à laquelle répond le média L’Indépendant / Accéder à l’article


06/11 | 11h26 | Depuis mardi, le chef étoilé Baptiste Denieul a installé devant son Auberge Tiegezh, à Guer dans le Morbihan son food truck et propose à ses clients une terrine de cochon, un burger de volaille fermière, des crevettes en tempura, un risotto au jambon ou encore des bonbons de homard.


06/11 | 9h15 | Comme le rappelle Le Figaro, développer une solution de click & collect ne dispense pas les restaurateurs de la protection des données de leurs clients dont ils sont entièrement responsables. Les commerçants ont l’obligation de tenir à jour un registre de traitement des données et collecter uniquement celles qui leur sont nécessaires. Les clients sont dans leur droit d’accéder à leurs données à tout moment, de les rectifier ou de demander à les supprimer.


05/11 | 17h49 | Le président de l’Umih Paris-Île-de-France, Franck Delvau réagira à l’interdiction de la vente à emporter et de la livraison à partir de 22h, ce soir à 18h sur France Inter, à 19h sur France 3, à 20h sur France 2 ainsi que demain matin sur BFMTV à 7h, 8h et 9h.


05/11 | 14h53 | Dès demain, vendredi 6 novembre, les activités de livraison et vente à emporter mises en place par les restaurants et débits de boissons seront interdites entre 22 heures et 6 heures du matin à Paris. Les déplacements et regroupements de livreurs et clients dans et aux abords de ces établissements est la principale justification de cette nouvelle interdiction.


05/11 | 14h08 | « Désolé Amazon. » : sur Twitter, Intermarché s’est excusé auprès du géant du e-commerce de déjouer leur stratégie de vente après que les rayons non essentiels de la grande distribution ont fermé. L’enseigne permet désormais aux commerces indépendants et notamment aux librairies de proposer leurs livres sur leur plateforme de drive.


05/11 | 13h50 | En soutien aux producteurs français, McDonald’s lance sa McBaguette. Pour les fabriquer, le géant du fast-food a commandé 315 tonnes de farine Label Rouge, 180 tonnes d’emmental français, 250 tonnes de bœuf d’origine France et 110 tonnes de batavia… toujours française.


05/11 | 11h15 | La CCI de Normandie vient de réactiver sa carte interactive Géo’Local, recensant les restaurants et commerces pratiquant la vente à emporter / Accéder à la carte


05/11 | 11h07 | Durant ce deuxième confinement, le chef Florent Ladeyn transforme sa table nichée au cœur du Vieux-Lille, Bloempot, en un marché de producteurs tous les samedis, de 10h à 14h. « (…) jusqu’à preuve du contraire il y a bien moins de vitamines dans le papier toilette, les pâtes, les hamburgers, les fast foods que dans les produits frais, locaux, faits avec passion et amour » a-t-il plaisanté sur Instagram.


05/11 | 10h26 | C’est une victoire pour les routiers qui ont obtenu hier la réouverture « dans un premier temps, dès samedi, de 250 relais routiers par arrêtés préfectoraux de 18h à 10h, (…) sur présentation de leur carte professionnelle ».


05/11 | 10h11 | La Chambre d’agriculture landaise est parvenue à obtenir, pour ses agriculteurs, une attestation dérogatoire permanente / À télécharger ici


04/11 | 16h45 | Dans la nuit de samedi à dimanche, une centaine de personnes s’étaient réunies dans l’arrière-cour d’un restaurant du 17e arr. de Paris pour faire la fête. Au total, 88 personnes ont été verbalisées.


04/11 | 15h39 | À lire ailleurs : Reconfinement : Si je commande à manger, quelle case cocher pour aller chercher mon repas ?


04/11 | 14h03 | Avis aux Bordelais qui auraient ouvert leur restaurant ou leur commerce en 2020, la rédaction d’actu.fr souhaite mettre en lumière les initiatives / Accéder au formulaire


04/11 | 13h51 | Privés de leurs restaurants-relais, les routiers des Bouches-du-Rhône pourront compter sur un restaurateur de Barbentane qui a décidé d’ouvrir son parking afin de leur proposer des repas chauds… ainsi qu’une douche.


04/11 | 13h47 | À lire ailleurs : En plein confinement, un Lillois lance son restaurant


04/11 | 11h35 | Samedi 7 novembre, de 8h à 11h30, Olivier Nasti a décidé de reconduire une édition de son « Marché Gastronomique du Chambard à Kaysersberg » qu’il avait mis en place lors du premier confinement. « Je suis un fervent amoureux de la nature et des bons produits. Un grand nombre de nos Amis fournisseurs, producteurs, cueilleurs, avec lesquels on travaille tout au long de l’année, a aujourd’hui des stocks très importants de marchandise d’exception à écouler » a-t-il précisé sur son Instagram.


04/11 | 10h21 | Comme un air de déjà vu : confinés, les chefs et restaurateurs, recommencent à partager leurs trucs et astuces avec leurs abonnés sur les réseaux sociaux. La cheffe Alexia Duchêne s’est lancée sur le réseau social TikTok, très prisé par la jeune génération, et propose chaque jour une recette facile à réaliser. Gnocchis maison, mousse au chocolat à l’huile d’olive et pancakes « pour flemmards » sont au menu / Y accéder


04/11 | 10h05 | Bien qu’atteints du coronavirus, des employés d’un McDonald’s de Chicago auraient été contraints de continuer de travailler. Deux salariés auraient même succombé à leur infection. Deux plaintes ont alors été déposées auprès de l’Occupational Safety and Health Administration, une agence gouvernementale américaine. Elles affirment que la direction des restaurants auraient balayé d’un revers de main les signalements des employés malades et qu’aucunes mesures de sécurité (distanciation sociale, masque, gant) n’auraient été mises en place en conséquence.


04/11 | 09h40 | La Communauté et le label Ecotable viennent de lancer une carte collaborative de l’alimentation durable en France | Lien vers la carte


03/11 | 17h36 | Pour éviter d’utiliser des emballages en plastique pour ses plats à emporter, un restaurateur du Nord de la France, Aurélien Deram, chef du restaurant La Terrasse à Estaires a eu l’idée (ingénieuse) de demander à ses clients de venir lui déposer leur vieille vaisselle | Accéder à l’article sur La Voix du Nord


03/11 | 17h00 | À compter de mardi 3 novembre, les rayons des produits « non essentiels » ferment dans tous les supermarchés de France. Face à cette situation, certains géants de la consommation se mobilisent. Auchan annonce créer des zones dédiées aux librairies afin qu’elles puissent prendre des commandes de livres, conseiller les clients ou de remettre les livres commandés. Alors qu’Amazon a mis en place ce lundi 2 novembre un nouvel emplacement sur sa page d’accueil intitulé « Soutenons les entreprises françaises” qui  propose des rubriques comme “boutique des producteurs”, Cdiscount annonce ouvrir sa marketplace gratuitement. Pour finir, Rakuten relance le dispositif élaboré lors du premier confinement : les commerçants qui le souhaitent pourront vendre leurs produits sur la marketplace sans payer de frais même si une commission sur les ventes subsiste. Il n’est pas sans rappeler que cet élan de solidarité cache également une communication bien rodée et certains avantages (hypermarchés qui attirent plus de clients, sites qui perçoivent des commissions, etc.)


03/11 | 16h54 | À lire ailleurs : Lettre ouverte d’un restaurateur agacé à Elisabeth Borne, ministre du Travail


03/11 | 15h31 | À Charleville-Mézières, la municipalité rachète les stocks de denrées alimentaires des restaurateurs à prix coûtant pour le compte de la Banque alimentaire | À lire sur France Bleu


03/11 | 12h25 | On sait désormais quels sont les produits qui peuvent être vendus en grande surface. Un décret vient de paraître. BFMTV vient de publier la liste | Y accéder


03/11 | 11h25 | Les Rennais endeuillés : si le marché de la place des Lices a l’autorisation de rester ouvert, les traditionnels stands de vente de galettes-saucisses eux resteront rideaux baissés. « La vente de produits alimentaires type galettes-saucisses sera interdite sur le marché puisque nécessitant l’enlèvement du masque » a annoncé la municipalité.


03/11 | 9h51 | Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé sur BFMTV qu’un arrêté allait être pris aujourd’hui pour de nouvelles restrictions en région parisienne. En plus du confinement, « nous allons réinstaurer un couvre-feu sur Paris et peut-être en Île-de-France à 21h » a-t-il annoncé. « Le Préfet de police a évoqué cette mesure au regard de certaines situations observées en soirée à Paris. Elle consiste à fixer une heure nocturne de fermeture des commerces autorisés à fonctionner. » a précisé Matignon peu après. Une question se pose : le couvre-feu aura-t-il une incidence sur le click & collect et la livraison ? Nous en saurons certainement plus dans la journée.


03/11 | 9h40 | Pour soutenir la restauration, Uber Eats offre les frais d’activation pour tous les nouveaux restaurants souhaitant développer une offre de livraison et supprime les commissions sur toutes les commandes à emporter. L’entreprise propose également à ses partenaires de percevoir leurs revenus liés à leur activité de livraison plus fréquemment qu’à l’accoutumée.


02/11 | 17h35 | Dans l’objectif de réguler les populations de chevreuils ou sangliers, les chasseurs peuvent désormais bénéficier de dérogations au confinement pour aller chasser le grand gibier. Au total, six ou sept espèces seraient concernées telles que les sangliers, mais aussi les lapins, les lièvres, les faisans ou les pigeons dans certains départements.


02/11 | 16h34 | À regarder ailleurs : Vidéo. Gastronomie à Bordeaux : quand le chef du Prince noir salue le reconfinement avec humour (Sud-Ouest)


02/11 | 16h06 | Insolite : pour « répondre à l’angoisse majeure des français », le restaurant Les Affiches de Trouville-sur-Mer en Normandie offre un rouleau de papier toilette pour chaque commande à emporter.


02/11 | 15h04 | « Pour une fois, on ne rigole pas », c’est ainsi que Burger King a introduit sa dernière campagne de communication, incitant ses clients à commander chez son concurrent, McDonald’s, mais également toutes les autres grandes chaînes de restauration, « rapides ou moins rapides », restaurants indépendants compris. Un appel à l’aide et à la solidarité très fairplay / Accéder au tweet de Burger King


02/11 | 14h46 | Les télétravailleurs pourront continuer de bénéficier des titres-restaurant. Pour rappel, ils peuvent dépenser jusqu’à 19 euros par jour dans les supermarchés.


02/11 | 12h07 | Quatre organisations syndicales du secteur des transports demandent à être reçues par le gouvernement dans les plus brefs délais. Ils demandent la réouverture expresse des restaurants-relais, sous peine de « prendre (leurs) responsabilités, avec toutes les conséquences que cela peut engendrer » expliquent-ils dans une lettre adressée au ministre des Transports. « À l’époque du premier confinement, ces relais restaient ouverts mais on ne pouvait pas manger dedans. Il faisait assez beau donc on pouvait rester dehors ou dans son camion. Là, l’hiver arrive, les mecs ne vont pas manger un mois et demi voire deux mois dans leur camion ou dehors, dans le froid », s’indigne le président de la Fédération Générale des Transports CFTC, Thierry Douine.


02/11 | 11h50 | À lire sur Atabula : « Reconfinement et fermeture des restaurants : Atabula répond présent« 


02/11 | 08h10 | Selon un nouvel avis du conseil scientifique, il est fort probable que le confinement, et donc la fermeture des cafés et des restaurants, ne prenne pas fin avant la fin de l’année, voire avant la fin janvier 2021. « Il y a (…) devant nous de nombreux mois avec une situation extrêmement difficile » est-il écrit. Pire, d’autres vagues pourraient s’enchainer selon le conseil scientifique : « Il est probable que ces mesures (confinement et état d’urgence sanitaire, ndlr) même optimisées ne suffiront pas pour éviter d’autres vagues, après la deuxième. On peut ainsi avoir plusieurs vagues successives durant la fin de l’hiver/printemps 2021, en fonction de différents éléments : état climatique, niveau et efficacité opérationnelle de la stratégie Tester, Tracer, Isoler.


01/11 | 19h10 | Alors que les heurts se multiplient en Italie suite aux annonces de « semi-confinement » (notamment la fermeture des bars et des restaurants à 18h), le gouvernement pourrait annoncer ce lundi un reconfinement total dans certaines villes de la Botte (Milan et Naples probablement).


01/11 | 19h01 | Question de Procf : « Est-ce que le guide Michelin a annoncé un report ou une annulation de son guide France 2021 ? » | À ce jour, le guide Michelin ne s’est pas prononcé sur une annulation ou un report. Seule a été précisée l’annulation de la cérémonie qui devait avoir lieu à Cognac en janvier. Pour l’instant, le Bibendum compte toujours annoncer une nouvelle sélection en 2021, avec d’éventuelles rétrogradations et promotions.


31/10 | 19h00 | La journaliste vin Laure Gasparotto (Le Monde) propose de partager virtuellement chaque soir, sur son profil Facebook, un verre de vin qu’elle présente et explique | Lien vers sa profil Facebook


31/10 | 15h05 | Le guide Michelin, par la voix de Gwendal Poullennec sur son profil Instagram, a annoncé son soutien le plus total à tous les acteurs de la restauration en France. « Fidèles à notre ambition première : nous continuerons à promouvoir sur notre site Internet, application et réseaux sociaux, les offres alternatives », autrement dit tous les restaurateurs qui proposent de la livraison ou de la vente à emporter. « Nous serons disponibles pour échanger avec vous et vous écouter au quotidien […] En un mot, nous serons là » | Lien vers le profil Instagram de Gwendal Poullennec


30/10 | 16h38 | À lire ailleurs : Confinement. Pour les restaurants, « la vente à emporter n’est pas une solution viable » (Ouest France)


30/10 | 15h21 | À lire sur Atabula : La restauration se reconfine : réactions et réclamations des professionnels


30/10 | 15h18 | À lire sur Atabula : Initiative – Phénix Antigaspi propose aux restaurateurs de récupérer leurs invendus


30/10 | 15h12 | « L’incompréhensible, l’inacceptable : pourquoi tuer les petits commerces en les fermant et en nous concentrant dans les grandes surfaces pour décupler leurs profits et ceux d’Amazon ? » s’est interrogé Olivier Roellinger sur son compte Twitter.


30/10 | 15h10 | À lire sur Atabula : Fonds de solidarité, prêts et report de loyers : le gouvernement renforce le dispositif de soutien


30/10 | 15h05 | À lire sur Atabula : La France se reconfine, les bars et les restaurants ferment pour de bon

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page