MyBeezBox : une offre de click&collect à la hauteur des enjeux pour les restaurateurs


Publirédactionnel

Alors que le couperet du reconfinement est tombé et que nul ne sait quand il prendra fin, les restaurateurs s’affairent à mettre en place de nouvelles offres à emporter ou à rétablir celles créées pendant la fermeture des tables du début d’année. Dans ce cadre, MyBeezBox continue de mettre en place, avec succès, des boutiques en ligne à destination de tables gastronomiques et bistronomiques. 


Déjà présente lors du premier confinement, la solution Click&Collect de MyBeezBox reprend plus que jamais du service. Créée pour répondre aux demandes de chefs souhaitant se lancer dans la livraison ou la vente à emporter sans passer par les géants du secteur, la solution est disponible en à peine 48 heures sur le site du restaurant. Définition des créneaux de livraison, gestion de la comptabilité, des stocks ou encore connectivité avec la société de coursier Stuart ont permis à la jeune société (créée en 2015) de rapidement convaincre de grands établissements. Le Pavillon Ledoyen, La Réserve ou encore les restaurants de David Toutain et Hélène Darroze font appel à ses services sans engagement. « Nous apprécions particulièrement sa facilité d’utilisation et l’accès au résumé des ventes et du chiffre d’affaires. Un super service de la part des équipes ! Ils sont très à l’écoute et très disponibles pour répondre à toutes nos questions et requêtes particulières », explique l’équipe du restaurant Joia Hélène Darroze. 

Aujourd’hui présent dans 1 200 tables à travers neuf pays, MyBeezBox espère permettre aux chefs de rebondir rapidement face à cette nouvelle fermeture en leur proposant un outil loin d’être anecdotique en termes de business. Selon Franck Lefeuvre, fondateur de la start-up, le panier moyen peut dépasser les 100€ pour les tables étoilées. Certes, ce second confinement redonne un coup de fouet à la livraison et à la vente à emporter, mais il semble évident que ce phénomène de diversification pour les chefs s’inscrit dans la nouvelle « consommation » du restaurant, par -delà les vicissitudes sanitaires mondiales. « C’est rentré dans les moeurs » estime Franck Lefeuvre. Mieux, ce marché ne fait que démarrer avec, demain, des demandes toujours plus spécifiques (et sur-mesure) de la part des professionnels de la restauration qui ne manquent ni d’idées ni d’envies pour faire vivre et développer leur restaurant, au service des clients. Des clients qui ne veulent surtout pas perdre l’appétence pour les bons plats des chefs, lesquels ont désormais entre les mains un outil à la hauteur des enjeux. 

_____

PratiqueLien vers le site de MyBeezbox

_____

Sur le même sujetVente à emporter et livraison : notre grande sélection de tables en France

_____

Photographie | Ali Inay | Unsplash

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page