Daniel Spoerri, l’histoire d’un artiste qui se voulait chef

Pour ce second volet d’Art’Abula, Daniel Spoerri, grand artiste du XXe siècle et créateur du Eat art (art qui se mange) est mis à l’honneur. La majorité de sa pratique artistique se base sur un élément : la nourriture. Grâce à elle, il aspire à effacer les frontières entre l’art et l’artisanat. Restes de repas accrochés au mur, organisation de banquets, création d’un restaurant, auteur d’ouvrages gastronomiques, la cuisine est l’essence même de la pratique artistique de Daniel Spoerri | Article réservé aux abonnés ATABULA
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page