INITIATIVE | Des assiettes aux couleurs de l’inclusion co-signées 
Maison Fragile et Le Reflet

Le spécialiste des arts de la table à la française Maison Fragile s’est associé aux restaurants inclusifs Le Reflet pour lancer une collection d’assiettes pensée et décorée par des personnes porteuses de trisomie 21. Une collaboration sensible au message bienveillant et motivée par un objectif simple : sensibiliser et créer une prise de conscience sur l’inclusion des personnes handicapées au sein du monde du travail et notamment du milieu de la gastronomie.


Tout commence en 2019 lorsque Guillaume Gomez, chef de L’Elysée et parrain du Reflet, provoque la rencontre de Mary Castel, fondatrice de Maison Fragile et Flore Lelièvre, créatrice du Reflet. Après plusieurs ventes de collections Maison Fragile au profit du Reflet et de l’association Les Extraordinaires, les deux femmes, toutes deux sensibilisées au handicap de par leur histoire personnelle (incluant un membre de leur famille touché par la trisomie 21), décident d’allier leurs compétences et connaissances afin de promouvoir l’insertion des personnes trisomiques dans la sphère professionnelle. Leur support : les arts de la table en porcelaine de Limoges, spécialité de Maison Fragile.

Si la vaisselle au sein des restaurants Le Reflet est avant tout pensée pour les individus en situation de handicap et se veut ergonomique pour pallier leurs éventuelles défaillances de préhension, l’idée est ici de conquérir le plus grand nombre de personnes. Grand public comme professionnels, la sensibilisation s’avère nécessaire pour tous.

C’est donc aux salariés du restaurant parisien Le Reflet que les deux femmes ont confié la création de cette première collection. Durant toute une journée, ils ont laissé libre cours à leur imagination, avec pour unique consigne de dessiner leur recette préférée dans trois couleurs (noir, jaune et vert). Dans un premier temps décorées au feutre, les assiettes ont ensuite été récupérées par les équipes de Maison Fragile et du Reflet, qui, sur la demi-douzaine de créations, en ont sélectionné deux. Les heureux élus ? Eurydice Lecacheux, 21 ans, et Redouane Sellami, 23 ans, tous deux aides en cuisine, qui ont remporté les suffrages grâce à leurs interprétations respectives de la salade d’été et du fish and chips. Une fois la sélection effectuée, les éléments ont été minutieusement isolés puis retravaillés un à un par le frère de Mary Castel, Romain, directeur artistique de la marque. Transformés en chromos, les motifs ont été apposés sur la porcelaine avant qu’elle ne soit enfournée à 1 200°C pour assurer sa pérennité et son usage quotidien.

Ludique, colorée et graphique, la collection des huit assiettes sélectionnées (quatre assiettes à dîner et quatre assiettes à dessert) sera en vente sur l’e-shop, à l’espace Maison Fragile au Bon Marché ainsi que dans les deux restaurants Le Reflet à Paris et Nantes. Les bénéfices seront reversés à l’association Les Extraordinaires qui porte le projet de restaurants inclusifs de Flore Lelièvre et qui a pour mission de faire changer le regard porté sur la différence en favorisant l’inclusion des personnes porteuses d’un handicap mental. Dans un geste solidaire, les manufactures de porcelaine partenaires de Maison Fragile ont accepté d’abaisser leurs coûts de main d’œuvre. Cette collection co-signée permettra notamment de financer le magazine Les Extraordinaires qui met en lumière toutes les initiatives optant pour l’inclusion. Tout aussi honorables, les créations restantes seront utilisées au sein des restaurants parisien et nantais Le Reflet dès leur réouverture.

Cette première collaboration signe le début d’une belle aventure entre Mary Castel et Flore Lelièvre qui réfléchissent d’ores et déjà à la conception d’un service à café, cette fois-ci ergonomique, pour pallier les difficultés de préhension de certains salariés handicapés.


Sur le même sujet | Maison Fragile, la maison d’édition d’arts de la table | Le Reflet, premier restaurant en France où les serveurs sont trisomiques, fait carton plein | Après Nantes, le restaurant inclusif Le Reflet s’installe à Paris


Pratique | Tarifs de la collection « Le Reflet » : 45 euros l’assiette à dîner (170 euros le coffret de quatre pièces), 40 euros l’assiette à dessert (150 euros les quatre)
Site internet de Maison Fragile
Le Reflet Nantes – 4 rue des Trois Croissants | Site internet du restaurant
Le Reflet Paris – 11 rue de Braque, 3e arr. | Site internet du restaurant


Photographie | DR

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page