AILLEURS | Marisa Bidois, directrice de l’Association des Restaurants de Nouvelle-Zélande : « 8% des restaurants ont dû mettre la clé sous la porte »

Avec un total de 25 décès dus au coronavirus depuis le début de la crise en avril dernier, la Nouvelle-Zélande est l’un des pays les moins touchés au monde. Derrière le succès de cette gestion stricte de la crise, l’impact économique se fait ressentir, et la restauration est en première ligne. Rencontre avec Marisa Bidois, à la tête de l’influente Association des Restaurants de Nouvelle-Zélande | Article réservé aux abonnés ATABULA+
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page