Disparition de Jean-Marie Hiblot, chef pâtissier exécutif du groupe Ducasse Paris

Le chef pâtissier exécutif du groupe Ducasse Paris, Jean-Marie Hiblot, est décédé ce mercredi 3 février. Le quadragénaire avait pris ses fonctions en 2015, après huit années passées au Plaza Athénée, aux côtés de Christophe Michalak.


Le chef pâtissier Jean-Marie Hiblot, originaire de Bretagne, est décédé à l’âge de 43 ans. La cause de son décès n’a pour l’instant pas été rendue publique. Petit-fils de maraîchers, il s’était instinctivement orienté vers la cuisine et le métier de traiteur avant de bifurquer vers la pâtisserie. Après un apprentissage auprès de Yannick Labbé à Lorient, il s’envole vers l’Angleterre pour une expérience d’un an au Red Lion Hotel de Londres. Ce n’est qu’à son retour en 1999 qu’il découvre le monde des palaces en intégrant la prestigieuse brigade de Gilles Marchal au Bristol à Paris (8e arr.) où il restera près de sept ans. En 2006, changement de décor et de palace pour une nouvelle vie : il rejoint Christophe Michalak au Plaza Athénée (Paris, 8e arr.). Engagé comme adjoint dans un premier temps, il y assure alors la production opérationnelle des créations avant d’endosser les fonctions de chef pâtissier.

Dernière pierre à l’édifice, Jean-Marie Hiblot avait rejoint le groupe Ducasse Paris en octobre 2015 en tant que chef pâtissier exécutif. Sur Instagram, le chef monégasque aime à se souvenir « de son talent, qui était immense. Et, plus encore, de sa bienveillance et de son inaltérable joie de vivre. Aimé de tous, un peu poète, toujours élégant, profondément solaire ». Une personnalité lumineuse qui « irradiait le bonheur », également regrettée par son frère de cœur, Christophe Michalak ainsi qu’Éric Frechon, admiratif de ce « grand pâtissier » au cœur tendre.


Photographie | Instagram

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page