Fabrice Desvignes devrait succéder à Guillaume Gomez à l’Élysée

Jusqu’alors chef à la présidence du Sénat, le MOF 2015 et vainqueur du Bocuse d’Or 2007 devrait succéder à Guillaume Gomez à la tête des cuisines de l’Élysée, selon le journaliste Gilles Pudlowski, repris par des confrères du Parisien. Entré comme pâtissier au palais du Luxembourg en 1999, ce chef passé par les cuisines de Georges Blanc incarne l’excellence culinaire à la française. Sa naissance au sein d’une famille de restaurateurs ajoute une dimension patrimoniale au tableau de cette nomination attendue.

Fabrice Desvignes est le fils de la cheffe Annie Desvignes et le petit-fils de la cheffe Paula Lequy, tandem qui obtint deux étoiles au guide Michelin de 1952 à 1968 au sein de la maison familiale, L’Auberge Fleurie, située à Sars-Poterie (Nord). Sa mère reprendra ensuite les fourneaux de La Tour du Roy à Vervins (Aisne), établissement étoilé sans discontinuer entre 1971 et 2006.

Son statut de vainqueur français du Bocuse d’Or s’inscrirait également dans la volonté du gouvernement de valoriser la gastronomie et d’en faire, comme en témoigne le nouveau rôle de conseiller spécial de Guillaume Gomez, un puissant outil culturel et diplomatique.


Les grandes dates de Fabrice Desvignes

1973 : Naissance à Saint-Quentin (Aisne)

1999 : Arrivée dans la brigade du Sénat, où il officie aux côtés des MOF Gilles Poyac, Jérôme Le Minier et Pascal Griere

2007 : Victoire au Bocuse d’Or à Lyon, dont les produits imposés cette année-là étaient le poulet de Bresse, le crabe royal de Norvège et le flétan blanc de Norvège

2011 : Intégration du corps professoral de l’école Ferrandi

2015 : Réussite au concours Un des Meilleurs Ouvriers de France classe Cuisine

2021 : Nomination au poste de chef des cuisines de l’Élysée


Photographie | ©Jennifer Lescouët

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page