La famille Troisgros lance son food truck Petite Cuisine à Roanne

Incontestablement, le food truck représente l’une des formules gagnantes pour surmonter la crise sanitaire, y compris pour les chefs triplement étoilés. Après Alexandre Mazzia à Marseille et dans le sillon de la Valentinoise Anne-Sophie Pic, la famille Troisgros, Léo et César en tête, lance également ces jours-ci (jeudi 25 mars normalement) leur food truck dans les rues de Roanne (Loire). « Disposer de son petit camion pour faire de la restauration a toujours été un rêve présent dans un coin de ma tête explique César Troisgros. En temps normal, nous ne l’aurions jamais réalisé, mais là… »

Répondant au nom de Petite Cuisine, cette nouvelle offre de restauration prendra place dans un vieux camion Hy Citroën. « Au début, nous voulions louer un camion mais c’était trop cher. Et puis, surtout, quitte à en avoir un, il était hors de question d’avoir un truc sans charme. Ce vieux modèle Citroën était parfait » rigole César Troisgros. Parfait mais… étroit. « Nous ne pouvons pas être plus de deux à l’intérieur » précise le chef de la table trois étoiles sise à Ouches, à une dizaine de kilomètres de Roanne. De fait, impossible de proposer une large palette culinaire aux habitants d’une ville plutôt habituée à une offre street food de piètre qualité. « Notre priorité : ne surtout pas proposer de hamburger. Il fallait quelque chose de pratique et de rapide à manger. L’idée du sandwich s’est naturellement imposée, mais nous ne voulions pas l’appeler ainsi. Le nom de ‘pain de rue’ a été retenue. » Pour l’occasion, un pain spécial, fabriqué à Ouches, a été créé pour permettre de proposer chaque jour deux pains de rue différents, une soupe qui change quotidiennement et deux desserts. Menus à venir autour de 13/15€.

Après avoir été très actif pendant les deux premiers confinements avec de la vente à emporter et la création d’un concept de pâtes au Central, la brasserie de la famille Troisgros à deux pas de la gare de Roanne, l’ouverture de Petite Cuisine signe une nouvelle étape dans leur développement. « Et ce n’est pas si évident que ça assure César Troisgros. Organisation du camion, définition de l’offre, logistique, autorisations administratives, etc. Nous y avons passé un temps fou. » Alors, est-ce que Petite Cuisine survivra à la réouverture des restaurants ? « Pourquoi pas. Tout dépend de son fonctionnement mais il trouvera probablement sa place dans notre organisation à l’avenir. Une telle offre se révèle parfaite pour des événements éphémères. Mais, en plus, je pense que nous pouvons également y réaliser une cuisine plus raffinée en fonction du contexte. Il pourrait aussi trouver sa place à Ouches pour une offre culinaire complémentaire » conclut César Troisgros. Petite Cuisine mais grand et bel avenir pour ce nouveau food truck prometteur.


Sur le même sujetLe food truck de chef : un concept qui roule en temps de crise

PratiqueLien vers le site de la Maison Troisgros

Photographie | Instagram Troisgros

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page