« Fast-good » : eldorado pour chefs étoilés ou mirage ?

Depuis quelques années, et l’éclosion de la street food, cuisiniers étoilés en quête d’annexe à la rentabilité stable ne jurent plus que par le « fast-good ». Grâce au potentiel de clientèle bien plus large et un modèle économique à l’opposé de leur restaurant gastronomique, certains voient dans ces enseignes de burgers, sandwichs et autres plats à dévorer sur le pouce une alternative au traditionnel « bistrot de chef ». Pourtant, ce qui ressemble à un eldorado s’avère parfois n’être qu’un mirage. Décryptage | Article réservé aux abonnés Atabula
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page