Laurent Taïeb : « Ne me parlez pas de restaurants mais de lieux de vie »

Alors qu’il s’apprête à ouvrir dans les prochains mois le Grand Hôtel de la Poste et les Tours Duo à Paris, l’homme d’affaires Laurent Taïeb (Le Kong, Café du Trésor, Bon, Lô Sushi…) s’exprime dans Atabula pour parler du lien étroit entre hôtellerie et restauration. Et plaide pour une loi pourboire sans laquelle il estime que le monde de la restauration chutera dramatiquement | Article réservé aux abonnés
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page