Jean Imbert remplace officiellement Alain Ducasse comme chef de cuisine pour toute la restauration du Plaza Athénée

Comme l’avait annoncé Atabula en exclusivité dès le 4 mai, Jean Imbert prend la succession d’Alain Ducasse à la tête de la restauration du Plaza Athénée (Paris, 8e arr.). Dans un communiqué de presse on ne peut plus lapidaire – il ne contient qu’un titre ! -, le Plaza confirme que le chef Jean Imbert, âgé de 39 ans, s’occupera de l’ensemble de l’offre de restauration du site. Reste à savoir quelle forme elle prendra. Avant l’éviction d’Alain Ducasse, l’hôtel comprenait un restaurant triplement étoilé, le Relais Plaza, la Cour Jardin, la Galerie et le room service. 

L’arrivée de Jean Imbert au Plaza Athénée constitue incontestablement un tournant dans la restauration des grands hôtels parisiens. Même si aucune communication n’a été faite sur la future offre culinaire du Plaza, il semble difficile de croire qu’une proposition gastronomique, telle que développée par Alain Ducasse, perdure dans la magnifique salle signée du duo Jouin-Manku. Maintenant que l’information a été officialisée, ne reste qu’à attendre les futures cartes proposées par Jean Imbert. Ce ne sera pas avant septembre a précisé le palace à Atabula. 

Si cette officialisation n’est en réalité pas une surprise, l’annonce en fin de semaine dernière de l’ouverture d’un restaurant Dior au 30 avenue Montaigne l’est beaucoup plus. Surtout que le chef qui signera la carte se nomme… Jean Imbert. Pour rappel, le Plaza Athénée se trouve au 25 de l’avenue Montaigne. Au moins, le chef n’aura pas beaucoup de route à faire pour passer d’un établissement à un autre. Est-ce bien raisonnable pour un établissement comme le Plaza, qui se veut unique en son genre et dans sa catégorie, de faire appel à un chef qui va signer une autre carte à quelques mètres seulement ? Contactée par Atabula, la directrice de la communication Isabelle Maurin n’y voit aucun problème, « Jean Imbert se contentant de ne signer que quelques plats pour Dior ». Et de rappeler que le Plaza Athénée dispose d’un spa Dior dans ses murs. 

Que vaudra la future offre gastronomique du Plaza Athénée ? Réponse dans quelques mois. D’ici là, nul doute que cette nomination risque de faire couler beaucoup d’encre et d’interroger sur l’avenir d’une certaine gastronomie française. Modernité repensée ou recul historique ? La rentrée de septembre s’annonce riche en débats.


Sur le même sujetLe chef Jean Imbert pourrait remplacer Alain Ducasse au Plaza AthénéeAlain Ducasse pourrait perdre les fourneaux du Plaza Athénée et du Meurice cet étéJean Imbert, Alain Ducasse, Dior, Ritz et Plaza Athénée : grand flou et gros dossiers explosifs

Photographie | Bobby Alin

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page