Appel à candidatures pour le projet Rennes Place des Lices

En plein coeur de Rennes, près du Marché des Lices et du Couvent des Jacobins, un nouveau projet dans l’esprit d’un food court verra le jour en 2023. L’exploitant Suitcase Hospitality se met en quête des meilleurs artisans des métiers de bouche et lance pour cela un appel à candidatures.


Producteurs, restaurateurs, boulanger, boucher, fromager et autres métiers de bouche, vous êtes… recherchés !  L’exploitant Suitcase Hospitality offre l’opportunité à ces artisans de devenir des acteurs d’un projet novateur au cœur du centre historique rennais. Au pied de cette institution bretonne qu’est le Marché des Lices et à deux pas du Couvent des Jacobins, neuf échoppes, dont cinq avec terrasses, sont à saisir au sein d’un espace aux allures de food court très gourmand.

Un projet global
Idéalement situés entre la Place des Lices, la place de la Trinité et la rue de la Monnaie à Rennes, ces bâtiments historiques réhabilités à neuf, desservis par trois porches d’entrée piétons abriteront dès 2023, bien plus qu’un simple hôtel quatre étoiles de 119 chambres. Cette nouvelle place de l’épicurisme, de la détente et du partage en plein cœur du centre historique, offrira un spa (avec piscine, sauna et hammam), deux bars/restaurants, dont le premier rooftop de la ville avec une terrasse de près de 200 m², un espace séminaires et de free-working de 450 m².

Cette nouvelle adresse épicurienne proposera en 2023, outre le plus grand hôtel quatre étoiles de Rennes et deux bar-restaurants, dont le premier rooftop tant attendu de la ville, un nouveau rendez-vous convivial du « bien manger ». Avec ces « échoppes des Lices », l’objectif est d’introduire une nouvelle offre alimentaire qualitative en circuits courts et de favoriser l’alimentation de proximité en encourageant l’agriculture et l’artisanat local. « Notre territoire breton a la chance de disposer d’un terroir riche et de producteurs locaux passionnés et talentueux : maraîchers, arboriculteurs, apiculteurs, éleveurs, pêcheurs, meuniers, boulangers, fromagers, herboristes, brasseurs, cidriers… Au sein de cette nouvelle place épicurienne, le groupe hôtelier Suitcase Hospitality souhaite leur donner leur place, pour satisfaire quotidiennement les appétits des Rennais et des voyageurs, et mettre en lumière leurs talents. La philosophie sera également de faire découvrir ces produits locaux aux clients de l’hôtel et du restaurant », explique Jean-Baptiste Martin, co-fondateur et directeur général de Suitcase Hospitality.

La future façade de l’hôtel

Les neuf commerces disposeront de surfaces entre 27 et 123 m², certains pourront être regroupables sous réserve d’études. Côté Lices, cinq cellules commerciales de 27 à 123 m² disposeront d’une terrasse directement sur la place, et côté Monnaie, quatre cellules commerciales de 27 à 45 m² donnant sur la rue commerçante. Les commerces seront neufs car totalement réhabilitées et conformes aux dernières normes constructives et réglementaires. Les preneurs devront s’engager à respecter un cahier des charges enseignes et de positionnement, afin d’être en cohérence avec le positionnement qualitatif du projet. Les preneurs devront également contribuer à une démarche responsable et durable de réduction des déchets.

À propos de Suitcase Hospitality
Groupe hôtelier français, Suitcase Hospitality développe et exploite des hôtels allant de deux à cinq étoiles, avec ou sans franchise, à Paris, en Ile-de-France et dans les grandes métropoles françaises et européennes. Il développe des hôtels avec leur propre concept et identité, ou sous contrat de franchise avec les plus grandes enseignes mondiales de l’hôtellerie telles que Accor, Marriott International®, Best Western® Hotels & Resorts, B&B Hotels®…

Avec ces neuf commerces de bouche, la philosophie de ce projet global repose sur le souhait de prolonger en semaine la magnifique expérience gustative et conviviale du marché. Depuis plusieurs siècles, « Les Lices » est l’antre du bien manger où, chaque samedi, les meilleurs producteurs des alentours et de Bretagne déploient leurs étals colorés. Les meilleurs chefs y dénichent des merveilles à cuisiner qui frétillent, colorent et parfument cet environnement bien vivant, et les Rennais, si attachés à leur marché, se promènent en nombre en famille et se prélassent avec leurs amis. Des événements liés à la convivialité et au bon goût, seront également accueillis dans la cour intérieure.

Outre les commerces, Suitcase Hospitality part également à la recherche d’un restaurateur audacieux et passionné du goût et du terroir. Son local sera idéalement situés en angle sur la place de la Trinité réaménagée et la rue commerçante de la Monnaie à Rennes. Ce futur bar-restaurant de 280 m² (dont 170 m² de surface clients) avec terrasse arborée marquera également l’entrée de l’hôtel. Il sera disponible en location gérance ou en gérance mandataire.

Les métiers de bouche attendus
Suitcase Hospitality et le journaliste culinaire Olivier Marie qui écume la gastronomie bretonne depuis plus de 20 ans, ont imaginé ensemble, chaque métier de bouche, locavore et engagé, qui pourrait y être présent, dans la continuité du marché. 
. Un primeur : « Pourquoi ne pas imaginer un primeur nouvelle génération, travaillant avec son environnement proche, à savoir la Bretagne. Un primeur de l’avenir qui se focaliserait également sur les saisons »
. Un fromager, une crémerie, une yaourterie : « Nous l’imaginons évidemment affineur (avec une cave d’affinage par ailleurs) afin de ne trouver sur l’étal que des produits à point et bien faits. Mais nous le concevons également comme un fromager défricheur des bons producteurs de fromages régionaux. »
. Un écailler, un poissonnier : «. Les bonnes adresses pour s’approvisionner ne manquent évidemment pas en Bretagne et tout l’intérêt d’une échoppe poissonnerie / écailler réside dans un travail pointu noué avec les professionnels régionaux de la mer, en soutenant la petite pêche française et en préservant les ressources.»
. Un boulanger : « On songe à un véritable artiste du levain naturel pour des amateurs en quête d’un pain vivant à la cuisson parfaite! Des belles tourtes vendues au poids, des pains intégrant des céréales de qualité comme le petit épeautre doré, sarrasin, lin, avoine, seigle des meuniers de la région… »
. Une boucherie : « Lorsque nous y pensons cela nous évoque une petite boucherie, avec des propositions carnées vraiment pertinentes, des viandes bien sélectionnées, des charcuteries réalisées maison et surtout quelques propositions resserrées de sandwiches incroyablement bons et originaux. »
. Un traiteur : « C’est une activité qui a le vent en poupe et, comme échoppe, elle serait complémentaire des autres offres d’artisans gourmands. Ce traiteur de quartier pourrait proposer une gamme de plats à emporter pour se régaler à la maison. »
. Une pâtisserie : « Imaginons une pâtisserie pointue, bien ciblée, optant pour une proposition courte, renouvelée et choisissant surtout des pâtisseries de saison. »
. Une épicerie : « Nous imaginons une épicerie recensant le meilleur de la Bretagne mais pas que, sans tomber dans les clichés et sans devenir une épicerie à touristes, telle une belle épicerie et essentielle à une vie de quartier :une sorte de caverne d’Ali Baba gourmande qui demande un gros travail d’approvisionnement. » 
. Un chocolatier : « Maîtrisant la fabrication de son propre chocolat et ouvrant alors un de ces Bean to Bar (de la fève à la tablette) cet artisan, pourrait collaborer directement avec les producteurs. »


Pratique | Les projets doivent être déposés au plus tard le 20 août 2021. Plus d’informations en suivant le lien suivant : www.echoppesdeslices.com

Photographies | Kreaction x Suitcase Hospitality

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page