QR Code : le gouvernement met la pression sur les restaurateurs

Face au 1,5 million de QR Code scannés depuis la réouverture des salles intérieures des établissements concernés, chiffre « insuffisant », Bercy a demandé aux syndicats de « refaire passer le message » auprès des professionnels. Si le QR Code ou bien son alternative papier est bel et bien obligatoire depuis le 9 juin, ce mécanisme qui concerne les bars, les restaurants ou les salles de sport reste très peu utilisé. « Le seul QR Code qui fonctionne aujourd’hui, c’est celui des commandes », constate auprès de L’Express Jean Terlon, vice-président de la branche restauration à l’UMIH. « À moins d’avoir les oreilles bouchées, tous les professionnels sont au courant », continue l’intéressé qui estime que le travail de sensibilisation est à faire du côté des consommateurs. Néanmoins, ces dernières semaines, plusieurs médias ont révélé que de nombreux restaurateurs n’ont pas encore mis en place ce dispositif visant à « tracer les clients ». Une situation qui inquiète le gouvernement, alors que le variant Delta se propage.


Sur le même sujet | La solution de paiement par QR code développée par Big Mamma arrive en France

Photographie | Markus Winkler (Unsplash)

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page