Pénurie de personnel : les formations express, la fausse bonne idée pour sauver la restauration ?

Face à la grave pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la restauration, aggravée par la crise du Covid,  de nombreux acteurs comme Pôle Emploi, certaines régions et centres de formations ont mis en place des formations express de quelques jours pour former aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Belle promesse sur le papier, mais qu’en est-il en réalité ? Si l’initiative part d’une bonne intention, après dix jours de pratique, des jeunes en recherche d’emploi ou des adultes en reconversion peuvent-ils réellement être opérationnels ? Une question presque rhétorique qui soulève un problème plus profond : comment redonner ses lettres de noblesse à la profession | Article réservé aux abonnés
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page