Le lancement de l’Institut International Joël Robuchon se précise

Le 13 octobre dernier au Futuroscope (Chasseneuil-du-Poitou), Sophie Robuchon a dévoilé les contours de l’Institut International Joël Robuchon. Originellement prévu dans la ville de Montmorillon, il prendra finalement place au sein de trois sites distincts.

La partie consacrée à la formation aux métiers de la restauration prendra racine au Futuroscope qui possédera des lieux d’animation et d’échanges comme des points de restauration, des boutiques ou encore un espace sensoriel. Montmorillon accueillera quant à lui un hôtel-restaurant haut de gamme et un spa. Pour finir, à Grand-Pont (Chasseneuil-du-Poitou), un ancien lycée agricole devrait être réhabilité en centre de formation dédié à la restauration collective et à l’apprentissage des produits d’agriculture.

L’Institut International Joël Robuchonn, qui pourra accueillir jusqu’à 3 350 étudiants et stagiaires, ouvrira ses portes entre septembre 2023 et juin 2025.


Sur le même sujet

Sophie Robuchon et Régis Marcon relancent le projet d’Institut Joël Robuchon

En septembre 2014, Joël Robuchon dévoilait son projet d’institut culinaire à Montmorillon, dans son Poitou natal. Alors qu’on apprenait déjà en avril l’existence de frictions entre le chef multi-étoilé et certains investisseurs, la perspective même de la naissance de l’institut avait carrément pris du plomb dans l’aile au moment du décès du Poitevin, en août 2018 | Lire l’article

Un projet parallèle d’institut de gastronomie Robuchon situé dans l’Eure sème le trouble

Le maire de la commune des Andelys (Eure) a annoncé avoir retenu un projet porté par Joël Robuchon International, en parallèle de celui prévu à Montmorillon (Nouvelle-Aquitaine) | Lire l’article

L’Institut Robuchon à Montmorillon s’adapte au contexte sanitaire

Le projet de l’Institut Robuchon à Montmorillon est dans les tuyaux depuis 2014. Après le décès de son père, Sophie Robuchon s’était engagée à prendre la relève pour créer une « école de référence et d’excellence » au sein d’un ancien monastère de l’hôpital, la Maison Dieu. Mais avec le confinement, le projet a irrémédiablement été mis en pause | Lire l’article

Joël Robuchon et Atabula : je t’aime, moi non plus

Joël Robuchon est mort lundi 6 août. En quelques minutes, les réseaux sociaux se sont gorgés de photos du chef ; la dépêche AFP a été reprise par toute la presse presque aussi rapidement. Le même parcours, les mêmes « grandes dates », les mêmes mots ont inondé les écrans. Pour éviter les redites, et privilégier la singularité du propos, nous avons souhaité revenir sur l’histoire tumultueuse entre le chef multiétoilé et le média Atabula. Récit d’une relation à la « je t’aime, moi non plus » | Lire l’article

Comment la purée de Joël Robuchon est devenue une légende

En 1981, Joël Robuchon envoie ses premières purées de pommes de terre dans la salle du Jamin à Paris. Il ne le sait pas encore, mais il vient de créer un mythe. Alors que le génie poitevin a rendu son tablier le 6 août 2018, Atabula s’est penché sur les raisons de l’entrée de ce plat dans la légende | Lire l’article


Photographie
DR

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page