Le palmarès du guide Fooding 2022 dévoilé

Aujourd’hui, lundi 15 novembre 2021 a été dévoilé le palmarès du guide Fooding 2022. Moins foutraque que les années précédentes, plus resserré également (10 prix), il est le premier palmarès post départ du fondateur, Alexandre Cammas. En vedette cette année, Mathieu Rostaing-Tayard qui reçoit le Fooding d’honneur.

Le guide sera dès jeudi 18 novembre 2021 disponible en librairie, en kiosque, sur le e-shop ainsi que dans le « Super Marché Fooding », pop-up qui se tiendra du 18 au 21 novembre de 11h à 19h au 30 rue du Vertbois (Paris, 3e arr.). À lire dans le guide papier : le palmarès, une partie magazine étendue, une bible de tables de genre, bars d’auteur et chambres de style, mais aussi, pour la première fois, deux compilations répertoriant les « commerces de caractère et caves de soif » en France.


Le palmarès 2022

Fooding d’honneur
Mathieu Rostaing-Tayard (Micro Sillon, Lyon et Sillon, Biarritz)

Meilleure table & Meilleure chambre de style
Auberge de la Roche, Valdeblore (Mickaëlle Chabat, Alexis Bijaoui et Louis-Philippe Riel)

Fooding d’amour
Auberge Sauvage, Servon (Jessica Schein et Thomas Benady)

Meilleur bar à délices
Livingston, Marseille (Valentin Raffali, Julia Mitton, Laura Vidal et Harry Cummins)

Meilleur matin, midi et soir
Baston, Bordeaux (Pauline Celle et Julien Borie)

Meilleure pizza
Baston Pizza, Perpignan (Bastien Beaudouin)

Meilleur antidépresseur
Le Soleil, Savigny-lès-Beaune (Lola Taboury-Bize et Laila Aouba)

Meilleure glace
Folderol, Paris (Jessica Yang et Robert Compagnon)

Meilleur bar d’auteur
Method, La Couarde-sur-Mer (Jeanne Alméras et Tristan Rainteau)

Meilleur caviste
Nathan Ratapu (Rerenga Wines, Paris)


Sur le même sujet

De New York à Mexico : comment le Fooding est considéré à l’international

Après avoir cassé les codes de la gastronomie en France, le Fooding ambitionne de s’étendre à l’international. Un objectif de longue date porté jusqu’à aujourd’hui par des événements ponctuels et, plus récemment, par les prix distribués à Londres, New York et Mexico à l’occasion de son « Priceless cities best new bistro ». Analyse de l’image du Fooding à l’étranger | Lire l’article

« Le Fooding n’a d’avenir que si ce sont encore des jeunes qui le cuisinent » : entretien avec Alexandre Cammas

Avant de tirer sa révérence, le désormais ex-président du Fooding revient sur cette grande aventure qui a fait souffler un vent de fraîcheur sur la gastronomie française. Il se prononce également sur sa vision de l’avenir, qui se dessinera désormais sous l’égide de Michelin. Entretien sans concession avec Alexandre Cammas | Lire l’article


Pratique
Lien vers Le Fooding

Photographie
Couverture du guide Fooding 2022 ©Stéphane De Groef

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page