Petit panorama mondial des menus de chefs pour les fêtes

Du Danemark à la Thaïlande, en passant par l’Espagne, l’Italie et Hong Kong… Atabula a cherché pour vous ce que l’on mange à travers le monde les soirs de Noël et du Nouvel An. En cette fin d’année 2021, les repas de fêtes des deux et trois étoiles Michelin pourtant en proie à la crise sanitaire restent les mêmes : luxueux et gargantuesques. Côté tendances, pas de grande surprise : la truffe blanche et noire, la langouste, le homard, le caviar et le chevreuil occupent une place prédominante dans les assiettes. Malgré les récentes revendications en faveur d'une cuisine plus végétale (notamment aux États-Unis et au Danemark), et si quelques chefs glissent parfois un petit plat sans viande ni poisson parmi leur menu, la fin d’année est loin d’être végétarienne | Article réservé aux abonnés
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page