Disparitions, Michelin, Covid : les 20 articles les plus lus sur Atabula en 2021

Incontestablement, la mort attire. Ou fait lire. Sur les 20 articles les plus lus sur Atabula l’année dernière, parmi les quelque 500 articles publiés, quatre concernent des disparitions. Goût du morbide, empathie profonde ou simple souci d’information, c’est selon. Autres sujets d’intérêt : l’arrivée de Glenn Viel dans le jury de l’émission Top Chef, les grandes dates du Covid-19, les suppressions d’étoiles au guide Michelin, le départ de Guillaume Gomez de l’Élysée et les bonnes adresses près de la Gare Montparnasse. Les errements du Ritz et notre grand article sur « les tables qui bougent en France » ont remporté également un vif succès. Voilà donc les 20 articles les plus lus sur Atabula en 2021.


1

Disparition de Jean-Marie Hiblot, chef pâtissier exécutif du groupe Ducasse Paris

Publié le 4 février | Le chef pâtissier exécutif du groupe Ducasse Paris, Jean-Marie Hiblot, décède le mercredi 3 février. Le quadragénaire avait pris ses fonctions au sein du groupe Ducasse en 2015, après huit années passées au Plaza Athénée, aux côtés de Christophe Michalak. Sur son compte Instagram, Alain Ducasse rappelle « son talent, qui était immense. Et, plus encore, de sa bienveillance et de son inaltérable joie de vivre. Aimé de tous, un peu poète, toujours élégant, profondément solaire »

Lien vers l’article


2

Top Chef : Glenn Viel remplacerait Michel Sarran dans le jury pour la saison 2022

Publié le 31 août | Fin des vacances estivales, Atabula publie, au conditionnel, un article sur la très probable arrivée du chef Glenn Viel dans le jury 2022 de l’émission Top Chef. Contactés par la rédaction, Michel Sarran et le chef des Baux-de-Provence ne répondent pas. Quelques heures après, la chaine de télévision M6 publie, dans la précipitation, un communiqué de presse confirmant l’arrivée de Glenn Viel.

Lien vers l’article


3

Où manger près de la gare Montparnasse ? 15 adresses sélectionnées par Atabula

Publié le 10 juin | Voilà une catégorie d’articles qui fonctionne à tous les coups : les bonnes adresses. Grand public comme professionnels adorent ces listes de restaurants, histoire de voir s’ils connaissent les tables, voir s’ils sont éventuellement cités, découvrir également, pourquoi pas, une pépite ignorée. Il y a deux ans, notre papier sur les bonnes adresses près de la Gare de Lyon avait cartonné. Rebelote avec la Gare Montparnasse.

Lien vers l’article


4

Covid-19, fermetures, restrictions et protocoles sanitaires : retour en 30 dates sur l’année noire de la restauration

Publié le 14 octobre 2020 | Oui, il s’agit bien d’un article publié en 2020 mais, comme chacun sait, le Covid-19 fait toujours parler de lui en 2021, en 2022, en…. Bref, cet article qui liste les 30 dates « sur l’année noire de la restauration en France » a été très lu l’an dernier. Espérons que nous n’ayons pas à refaire un même article à la fin de l’année.

Lien vers l’article


5

Pertes d’étoile(s) : décryptage complet des 45 rétrogradations

Publié le 18 janvier | Au grand portrait intime du nouveau chef triplement étoilé, Alexandre Mazzia, les lecteurs ont préféré la liste et le décryptage des rétrogradations dans l’édition 2021 du Michelin. Pas vraiment une surprise puisque, chaque année, l’article qui fonctionne le mieux n’est pas celui qui annonce ou analyse les promotions, mais celui qui parle des tables qui perdent une ou plusieurs étoiles. Cela doit être comme les articles qui annoncent un décès, le lecteur (vous et moi) apprécie ce qui fait mal, blesse, tue.

Lire l’article


6

Guillaume Gomez quitte les cuisines de l’Élysée pour devenir le futur Monsieur Gastronomie de la France

Publié le 24 février | Omniprésent sur les réseaux sociaux, roi du selfie, seigneur du parrainage de tout ce que la France compte de concours régionaux, Guillaume Gomez incarne presque à lui tout seul la gastrodiplomatie hexagonale. En février, il annonce donc son départ des cuisines de l’Élysée pour prendre le pompeux poste de « représentant personnel du président de la République auprès des acteurs et des réseaux de la gastronomie et de l’alimentation ». Reste désormais à porter les projets et à faire bouger les lignes.

Lire l’article


7

Disparition du vigneron savoyard Dominique Belluard

Publié le 17 juin | Avec quelques autres, il incarnait la révolution des vins de Savoie avec ses cuvées Le Feu ou Les Alpes, rappelant à la terre entière que le gringet était un cépage magique. Malheureusement, Dominique Belluard a mis fin à ses jours. Situation personnelle, difficultés professionnelles, peu importe, un suicide reste insondable, douloureux, violent. Reste ses vins que l’on apprécie avec une émotion décuplée.

Lire l’article


8

Sébastien Rival, ex-directeur de la restauration du Meurice, va ouvrir un bar à vin et un hôtel-restaurant dans le Maine-et-Loire

Publié le 28 juin | Heureuse surprise de voir cet article parmi les plus lus de l’année. Est-ce la nature du projet ou la personnalité qui le porte qui a justifié autant de clics ? Un peu des deux probablement. Le discret et talentueux Sébastien Rival, qui a longtemps évolué dans le vaste empire Ducasse, s’en est allé avec sa femme Fanny dans le Maine-et-Loire pour ouvrir sa propre affaire. « À Paris, j’étais un restaurateur parmi d’autres, sur un marché qui en compte beaucoup. Là, il s’agit d’une autre histoire, plus personnelle, plus vraie, plus humaine », tout est dit.

Lien vers l’article


9

« Face à des conditions difficiles, mieux vaut rouvrir en étant plus fort que plus faible », entretien avec Louis Privat, directeur des Grands Buffets (Narbonne)

Publié le 25 janvier | Comment s’en sortir dans un contexte pandémique quand on accueille pas moins de 340 000 couverts chaque année ? Dans un grand entretien fouillé, le directeur des Grands Buffets de Narbonne, Louis Privat, donne son point de vue. Un article lu et relu en 2021.

Lire l’article


10

Disparition de Philippe Da Silva, chef étoilé de l’Hostellerie Les Gorges de Pennafort (Callas, Var)

Publié le 25 avril | Encore une disparition dans le top 10 des articles les plus lus, celle de Philippe Da Silva. Pas le plus médiatique des chefs assurément mais une personnalité marquante de la gastronomie française, qui oeuvrait depuis plus de 25 ans à l’Hostellerie Les Gorges de Pennafort.

Lire l’article


11

Le chef Fabrice Idiart se lance dans la street food à Biarritz

Publié le 4 février | Pragmatique comme beaucoup de ses confères pendant cette pandémie, le chef du Moulin d’Alotz (Arcangues, Pyrénées-Atlantiques) Fabrice Idiart s’est lancé dans la street-food. Manifestement, l’idée a plu.

Lire l’article


12

Disparition de Thierry Delabre, néo-boulanger et chantre du pain vivant

Publié le 9 mars | Tout comme Dominique Belluard incarnait le renouveau des vins savoyards, Thierry Delabre était synonyme de celui du bon pain. Passionné par ce produit vivant, enjoué, il a préféré la mort. Un choc terrible pour tous ceux qui le connaissaient.

Lire l’article


13

Sans ses étoiles, le Grand Véfour de Guy Martin entre dans l’inconnu

Publié le 21 janvier | Menacé depuis plusieurs années d’une rétrogradation par le guide Michelin, critiqué largement pour la piètre qualité de sa cuisine et accusé de « viol et agression sexuelle », Guy Martin multipliait les nuages noirs au-dessus de sa personne. Et de sa table phare, le Grand Véfour. À l’instar d’autres chefs, il a devancé l’orage et décidé de modifier rapidement le concept de sa table parisienne pour en faire une brasserie chic. Résultat : deux étoiles enlevées et pas mal de questions.

Lire l’article


14

Le Live Michelin 2021

Publié le 12 janvier | Comme chaque année, Atabula anime son live Michelin avec de nombreuses informations, des décryptages, des réactions. Un live qui regroupe chaque année des milliers de lecteurs.

Lire l’article


15

Le chef Jean Imbert pourrait remplacer Alain Ducasse au Plaza Athénée

Publié le 4 mai | Le communiqué de presse officiel date du 15 juin mais, dès le 4 mai, Atabula annonce la possible arrivée de Jean Imbert au Plaza Athénée. La suite, on la connait tous.

Lire l’article


16

Le chef Jérôme Faure ouvre Domitia, restaurant-épicerie à Beaumettes (Vaucluse)

Publié le 28 mars | Avec son projet de « maison de cuisinier » dans un village du Luberon, le chef Jérôme Faure a fait rêver plus d’un lecteur. L’ancien chef du Domaine de Fontenille a depuis ouvert Domitia, restaurant et épicerie de village.

Lire l’article


17

Jocelyn Herland au Plaza Athénée : décryptage d’une arrivée surprise

Publié le 1er juillet | Vu comme ça, c’est à n’y rien comprendre. D’un côté, Alain Ducasse est évacué des cuisines du Plaza Athénée et, de l’autre, arrive en cuisine, au poste de chef exécutif, un de ses protégés en la personne de Jocelyn Herland. Pour comprendre, il fallait/faut lire cet article.

Lire l’article


18

Rétrogradations : le Bibendum a joué avec le feu et s’est brûlé gravement

Publié le 18 janvier | « En jouant avec le feu, le Bibendum vient de se brûler les doigts et risque de se faire botter le cul » écrivions-nous à propos du guide Michelin et de ses très injustes rétrogradations de tables dans sa sélection 2021. Alors même que les huiles du guide avaient annoncé vouloir « soutenir la profession », les inspecteurs ont dégradé quelques tables qui ont fait le pari de rouvrir leurs portes (contrairement à d’autres qui ont profité/abusé du système).

Lire l’article


19

Ouvertures, changements, fermetures : les 80 tables qui bougent en France

Publié le 2 septembre | Comme le dossier sur le guide Michelin, voilà un marronnier éditorial : le grand papier sur toutes les tables qui « bougent » à la rentrée de septembre. Cette année, Atabula avait listé quelque 80 mouvements. Une bonne moyenne.

Lire l’article


20

Quand le Ritz dérape

Publié le 6 décembre | Il y a quelques jours, le palace de la place Vendôme (Paris) a enfin annoncé le nom de son nouveau chef à la tête de ses tables, en la personne d’Eugénie Béziat. Mais entre le départ de son prédécesseur, Nicolas Sale, et cette annonce, le Ritz a cherché et le bon concept, et la bonne personne pour l’incarner. Comme nous l’expliquons dans cet article, la direction du Ritz n’a pas hésité à vouloir débaucher les uns et les autres. Certes, ce milieu est habitué à de telles pratiques, surtout en temps de crise, mais là, cela s’est fait dans une folle démesure. À l’image de ce palace hors norme.

Lire l’article


Photographie
IG Jean Imbert

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page