Afrique de l’Ouest : du « faux lait » venu d’Europe en compétition avec le lait local

Du lait constitué de poudre de lait ré-engraissé à l’huile de palme provenant d’Europe, vendu en Afrique de l’Ouest jusqu’à 50% moins cher que le lait local, c’est ce contre quoi une coalition d’ONG et d’associations se bat actuellement / Article réservé aux abonnés ATABULA+

Les vignerons du monde du champagne en souffrance

Les ventes de champagne ont baissé de 80% en France durant le confinement / Article réservé aux abonnés ATABULA +

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Grand entretien avec Alain Milliat : « La suite va être difficile mais cette crise a été salutaire »

Alors que les restaurants ont fermé pendant plus de deux mois, le chantre du jus de fruits haut de gamme Alain Milliat a lui aussi subi une lourde baisse d’activité. Pourtant, loin de se lamenter sur son sort, l’ancien agriculteur de la région lyonnaise a profité de cette période de déconnexion pour accélérer un repositionnement de son offre et pour questionner son rapport au monde. Rencontre / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Les influenceurs au service des vignerons

Le collectif Vin&Un, créé par l’entreprise Aveine vient en aide aux vignerons durement touchés par la crise / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Cocktails en bouteille : Le Barteleur twiste ses classiques

La lecture du livre « Cocktails de Paris » nous enseigne qu’à l’orée des années 30, le bar d’appartement était à la mode. De nos jours, cependant, le manque d’espace ou de temps ne permet pas toujours de se consacrer à l’art délicat des boissons mélangées. C’est pourquoi une offre de cocktails embouteillés se développe depuis quelques années. Si l’expérience connaît des fortunes diverses, quelques marques parviennent à se distinguer en confiant leur élaboration à des professionnels reconnus, parmi lesquelles un nouveau venu au nom inspiré d’une carte du tarot de Marseille : Le Barteleur.