Face au dérèglement climatique, la viticulture souffre et s’adapte

Les scientifiques du World Weather Attribution sont formels : le cocktail mêlant températures élevées en début d’année et vagues de froid tardives, symptomatique du dérèglement climatique, est une catastrophe pour le monde de la vigne. Déjà ressenti depuis plusieurs années par les viticulteurs, le phénomène va s’intensifier. Il leur faudra vivre avec et s’adapter.

Le « vin sans alcool », un marché naissant à l’assaut du restaurant

Jusqu’alors marginal et avant tout pensé pour les personnes dépendantes, le dit « vin sans alcool » enregistre depuis trois ans une forte croissance à travers le monde et devient une boisson à part entière. Vendu en grande distribution, il est aussi proposé aux restaurants. Reste à savoir s’il convaincra les professionnels et la clientèle | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

2020, année noire pour la consommation mondiale de vin

Mardi 20 avril, l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) a annoncé que la consommation mondiale de vin avait baissé de 3% en volume en 2020.

Livres : dans la peau des vignerons

Frappés de plein fouet par les gelées au début du mois d’avril, les vignerons des vallées de la Loire et du Rhône, ou encore du Languedoc pleurent leur récolte, réduite à néant par cet aléa climatique. Pour rendre hommage à ces passionnés qui œuvrent jour et nuit pour produire de toute pièce ces doux breuvages, Atabula s’est plongé dans les ouvrages qui documentent le mieux la vie de vigneron | Article réservé aux abonnés Atabula

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Une startup, un business model : Spiritus Sancti

Lancée le 1er février 2021 par le chef étoilé du restaurant NESO, Guillaume Sanchez, la marque de cocktails en bouteille Spiritus Sancti a rapidement su se faire une place dans ce très jeune marché. Une réussite, pour l’instant critique, qui devrait rapidement rencontrer un succès économique | Article réservé aux abonnés Atabula

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.