À LA UNE

TripAdvisor dévoile son classement des meilleures tables du monde : Gilles Goujon remporte la palme

Le site d’avis en ligne TripAdvisor a décerné en début de semaine son classement 2020 des meilleurs restaurants gastronomiques du monde / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Tour de France des chefs #1 – Sayaka Sawaguchi et Gil Nogueira (Le Garde Champêtre à Gyé-sur-Seine)

Mais que diable est allé faire ce couple de chefs portugo-japonais dans l’une des enseignes les plus reculées de France ? Une cuisine intelligente pardi ! Depuis un an, Sayaka Sawaguchi et Gil Nogueira ont enfilé leur tablier et leurs bottes en caoutchouc pour mener à bien ce projet de ferme-restaurant, tout droit sorti de l’esprit d’une troupe de producteurs de champagnes, restaurateur et photographe / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Série estivale ‘Melon’ #5 – Un plat par Kevin de Porre et Erwan Ledru (Contraste, Paris, 8e) – Maquereau, melon du Poitou, menthe

Dans le 8e arrondissement de Paris, Erwan Ledru et Kevin de Porre se prêtent à un jeu de Contraste entre textures, températures et terroirs. Une opposition réussie, qui sort le melon de son traditionnel mariage forcé avec le jambon cru / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Série estivale ‘Melon’ #4 – D’où vient mon melon charentais ?

Prendrez-vous un melon charentais d’Espagne, du Maroc ou de Cavaillon ? Sans contrôle de l’appellation, et avec quelques abus de langage, comprendre l’origine du cucurbitacé est un jeu de piste où tous les chemins ne mènent pas en Charente. Enquête économique et historique sur les traces du fruit si cher à Alexandre Dumas / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le cri d’alarme du président de l’interprofession des appellations cidricoles, Didier Bédu : « Sans débouchés, les exploitants couperont leurs pommiers et passeront à autre chose »

Alors que la filière française du cidre était en pleine expansion, la crise du Covid-19 a stoppé net son développement. Tourisme au ralenti, spiritourisme à l’arrêt, rien ne va plus pour les secteurs du cidre et du calvados. Le président de l’interprofession des appellations cidricoles Didier Bédu invite à la redécouverte de ces produits qui incarnent le patrimoine français. À défaut, c’est un pan entier de ce dernier qui pourrait disparaitre. Entretien.