Plan de digitalisation du secteur de la restauration : 10 propositions pour réorganiser le marché

Cette note de synthèse, publiée par AtabuLab, compte 10 propositions. Elles visent à aider le marché de la restauration à se réorganiser le plus rapidement possible afin de limiter les effets économiques sévères engendrés par les nécessaires mesures de distanciation sociale et les fermetures prolongées d’établissements. Elle est rédigée par l’économiste Olivier Gergaud.

BENCHMARK | À la découverte de 70 podcasts qui agitent la scène culinaire française

Pour son quatrième document, AtabuLab s’est penché sur les podcasts culinaires. Quelque 70 podcasts ont été répertoriés, des plus confidentiels aux plus écoutés. Impossible de dire que nous avons réussi à être exhaustif mais nous avons essayé d’être le plus complet possible pour vous proposer la meilleure des « photographies » de ce qui s’écoute aujourd’hui dans le monde agité des casseroles, des champs, du vin, de la bière et du café. Bonne lecture pour savoir qui et quoi écouter | Document réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

BUSINESS | Cuisine à domicile ou panier de chef, des niches à explorer

La niche de la cuisine à domicile pourrait permettre à certains cuisiniers affectés par la crise de renouer avec leur métier. Quant aux restaurateurs, fermés et/ou tenus de limiter leur capacité d’accueil, cela pourrait leur ouvrir une nouvelle source de chiffre d’affaires. Plus simples à mettre en place, les offres “panier de chef” constituent une bonne alternative à emporter | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

AtabuLab | Note de synthèse | La bistronomie : un concept toujours opérationnel en 2020 ?

Casser les codes de la restauration, telle était la philosophie de la bistronomie lorsqu’elle a été inventée dans les années 1990. Elle a remis en question le modèle du grand restaurant en proposant une alternative : une cuisine créative dans des établissements conviviaux, à la décoration simplifiée et au service allégé. Nommée en 2004 par le journaliste Sébastien Demorand, lors d’une réunion du Fooding, la bistronomie s’est rapidement imposée dans le vocabulaire médiatique.

Le guide Michelin a difficilement reconnu ces adresses, avec retard et une certaine réticence, en leur décernant des Bib gourmands, puis des étoiles. Près de trente ans plus tard, le terme est toujours utilisé pour catégoriser un type de restaurant. Mais la notion s’est rigidifiée en imposant de nouveaux codes incontournables. Aujourd’hui, la bistronomie est concurrencée par de nouveaux concepts, comme la street-food premium ou la comfort food, mais elle pourrait être stimulée par la pandémie, qui oblige les restaurants à s’adapter à une nouvelle contrainte : celle de la vente à emporter | Cette note de synthèse est réservée aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La restauration « de demain » sera-t-elle vraiment différente ? Le regard de Jean-Laurent Cassely

Journaliste, essayiste, expert auprès de la fondation Jean Jaurès, Jean-Laurent Cassely traque les valeurs qui traversent la société de consommation. Image de marque et authenticité font partie des champs d’analyse de ce touche-à-tout que le magazine Idées a récemment qualifié de « Roland Barthes du rosé pamplemousse ». Il livre son regard sur les évolutions actuelles du monde de la restauration. Cet article est extrait du livre blanc AtabuLab sur les mutations de la restauration en France | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.