BENCHMARK

Quelle agence de communication food choisir ? Panorama des principaux acteurs en France

Comment choisir la bonne personne pour s’occuper de sa communication ? Question sans réponse. En fonction des objectifs et des moyens, le choix des possibles est large. Ce benchmark qui regroupe quelque 32 acteurs montre que la plupart des agences sont légères, avec souvent une seule personne salariée au sein de la structure. Par-delà les compétences affichées, l’intuitu personae compte beaucoup. La communication, c’est aussi de l’intime, du feeling, du partage réciproque. L’objectif de ce benchmark est donc simple : dresser le plus objectivement possible la liste des spécialistes de la communication food. À vous de choisir.

Le guide tarifaire des tables deux étoiles au guide Michelin

Une rengaine revient fréquemment, parfois justifiée, autour de la grande gastronomie et des étoilés Michelin plus particulièrement : s’y attabler y revient cher. Prenez le restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris : l’unique menu disponible au déjeuner comme au dîner se monnaie près de 400 €, sans les vins. D’autres lieux, pas forcément hébergés au sein de palaces ou d’hôtels 5 étoiles, jouent le même type de partition tarifaire. A l’inverse, une poignée de restaurateurs ont imaginé des prix empreints de douceur. Qui sait que l’on peut aujourd’hui déjeuner dans un 2 étoiles Michelin pour à peine plus de 30 €, week-end compris, et y dîner pour moins de 60 € ?

Dans ce premier benchmark Atabula, nous avons réalisé un panorama de l’offre des 78 tables auréolées de deux étoiles au guide Michelin en France. Nous nous sommes notamment concentrés sur le repas du déjeuner, qui reste singulier au sein des restaurants étoilés avec un tarif généralement plus attractif qu’au dîner, pour des raisons principalement économiques (on vient au restaurant pour célébrer une occasion, plutôt en soirée, les mangeurs étant donc moins nombreux le midi, a fortiori en semaine mais c’est également un outil qui permet au restaurant d’être plus visible et attractif en zones très concurrentielles, Paris par exemple) et logistique (l’homme d’affaires veut être servi rapidement, d’où une proposition plus simple et courte).

Le café dans les trois étoiles français

Dans le cadre de la rubrique Benchmark, Atabula a passé l’offre café des établissements trois étoiles français au crible car eux plus que quiconque ont érigé l’excellence en doctrine. Il ne s’agit ici nullement d’un procès d’intention à l’égard de telle adresse ou fournisseur mais d’une photographie de l’offre existante qui introduira, nous l’espérons, un dialogue autour de ce trésor mésestimé.

Le beurre à table dans les restaurants trois étoiles français

Qui travaille avec qui, à quel tarif : un benchmark pour tout savoir du beurre au restaurant.

Les chaines de hamburgers premiums en France

LE MARCHÉ Si les principales enseignes du burger dans l’Hexagone sont présentes depuis le début…