DÉCRYPTAGE

Bataille des prix et farines étrangères : la vérité sur la pénurie de farine lors du confinement

Vidés en quelques heures, les rayons de farine ont longtemps fait grise mine pendant le confinement. La faute aux Français qui voulaient faire du pain et des gâteaux à tout bout de champ ? Oui, un peu, mais pas seulement. La vérité est plus vicieuse avec, au centre du jeu, l’appétit malsain de la grande distribution qui ne voulait surtout manger ses marges. Explications.

Pourquoi les chefs abandonnent le « gastro » : analyse en huit points

Les uns après les autres, à cause de la crise du Covid-19, ils annoncent la fermeture de leur table étoilée. Dans les mois qui viennent, le mouvement devrait encore s’accélérer. Le « gastro », les chefs n’en veulent plus. Reste à savoir pourquoi. Atabula s’est penché sur les causes de ce changement de paradigme loin d’être anodin. Analyse en huit points / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Liaison chaude, liaison froide : guide pratique de la livraison à domicile

Tandis que de plus en plus de chefs se lancent dans les services de livraison à domicile, la question du respect des normes HACCP chez les grands acteurs du secteur se pose. Comment assurer les liaisons chaudes ou froides dans le strict respect des règles ? Petit guide des bonnes pratiques à destination des chefs… et des géants du delivery / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Et le Noma de René Redzepi se mit…. au burger

Avec la crise, le Noma de René Redzepi (Copenhague) se transforme en bar à vin et à burger. Un choix à haute portée symbolique.

Réouverture, chômage partiel, plan d’investissement… Les 7 points à retenir du plan de relance pour le tourisme

Ce jeudi, à 11h45, au sortir du conseil interministériel, Édouard Philippe a annoncé les contours du plan de relance du tourisme. Au total, 18 milliards d’euros de finances publiques vont être débloqués pour réamorcer l’activité. Atabula a listé les sept points à retenir concernant le secteur de l’hôtellerie-restauration.