DÉCRYPTAGE

Hélène Pietrini, directrice du 50 Best : « Nous avons désormais mis en place des contrôles aléatoires et ciblés sur les votes »

Comme chaque année, la publication des résultats du World’s 50 Best fait causer et les critiques sont nombreuses. L’édition 2018, qui s’est déroulée le 19 juin à Bilbao, ne fait pas exception. Contrôle des votes, transparence, polémique autour du prix Best Female, évolutions : la directrice du 50 Best, Hélène Pietrini, répond à toutes les critiques. Entretien.

Rapprochement Éditions Lebey et Bettane+Desseauve : décryptage en cinq points

Il y a quelques jours, une fusion entre les éditions Lebey et Bettane+Desseauve était annoncée.…

Atabula lance le Food’s Who, plateforme qui recense les 500 personnes influentes de la gastronomie en France

Le site d’information spécialisé Atabula lance la première édition de son Food’s Who, outil digital…

Colagreco, Passard, place de la France, consignes de votes… : notre analyse du 50 Best 2018 en dix points

La cérémonie du World’s 50 Best 2018, qui s’est déroulée mardi 19 juin à Bilbao (Espagne), a rendu son verdict. Que faut-il penser de ce nouveau millésime ? Lente et logique percée du Mirazur, l’Asutralie récompensée, résultats corrects pour la France… : la rédaction d’Atabula a analysé et décrypté cette édition. 

World’s 50 Best 2018 : les principales informations à retenir

La cérémonie du World’s 50 Best 2018, qui s’est déroulée mardi 19 juin à Bilbao (Espagne), a rendu son verdict avec le retour à la première place du chef italien Massimo Bottura. Un Français a été récompensé du titre de Meilleur chef pâtissier au monde : Cédric Grolet. Présentation des principales informations à retenir de ce cru 2018.