Hervé This : « Les citoyens ont peur de manger ! »

L’industrie agroalimentaire ? Même pas peur. Les arômes ? Pourquoi pas. Le bio ? Il faut s’en méfier. Hervé This est tout sauf consensuel. Avec 25 experts de l’Académie d’agriculture de France, il publie Le Grand Livre de notre alimentation. Le physico-chimiste, notamment à l’origine de la cuisine moléculaire, souhaite mieux informer les citoyens sur ce qu’ils mangent. Explications.

Ceci n’est pas une bouteille de lait

Tribune de Claude Boiocchi Il existe un système qui permet aux êtres humains de communiquer…

La prochaine plainte d’un chef va-t-elle être contre le guide Michelin ?

Marc Veyrat menace. Michelin répond et pare les coups. Y aura-t-il vraiment un procès d’un chef contre le Bibendum ? Cet article écrit il y a quatre ans par Atabula serait-il prémonitoire ?

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Marc Veyrat, le Michelin et les autres : récit de la chute d’une folle icône

Il ne s’en est donc pas remis. Avant la publication du Michelin 2019, Marc Veyrat…

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée « rationalisante » de la consommation. Mais quelle espèce de consommateurs sommes-nous donc en train de devenir en ce début de 21ème siècle et de fin du monde annoncée par les collapsologues ?

« Qu’ils assument et fassent un salon du fromage industriel » : Véronique Richez-Lerouge épingle le Mondial du fromage de Tours

Le Mondial du fromage vu par la Jeanne d’Arc du fromage de terroir Véronique Richez-Lerouge.

Du vrai bio au tout conventionnel : créons une nouvelle classification des produits alimentaires

Il est temps de penser et de hiérarchiser autrement la dichotomie bio-conventionnel et de créer un système de classification à plusieurs niveaux et selon plusieurs critères

Les tiers lieux : de l’humain et du business

#2 – « On fait monter la sauce ! », la rubrique marketing d’Hélène Ribault : l’ex-directrice marketing du groupe Ducasse Paris (elle pilote aujourd’hui le pôle marketing de First Idea, agence en charge du plan Vision Arabie Saoudite 2030) nous livre un regard engagé sur nos habitudes alimentaires. Aujourd’hui : les enjeux des tiers lieux.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Les enfants, tournée générale ! (grâce au lobbying de Vin et Société)

Éducation nationale, vin et lobbying : les enfants boivent la tasse, avec du vin dedans !

Bannissons le titre de MOF honoris causa

Le MOF honoris causa plombe un petit peu plus l’image d’un titre qu’il faudrait tirer vers le haut et extraire de tout risque de polémiques.