CUISINE VÉGÉTAL

Tendance de fond depuis plusieurs années, la végétalisation de notre alimentation est en train de s’imposer dans l’assiette. De l’agroalimentaire aux cuisiniers en passant par le consommateur, les injonctions militantes d’hier pour la réduction de la consommation de viande et de matières animales se normalisent. C’est fort de ce constat que la rédaction d’Atabula a décidé de consacrer une semaine complète à cette révolution et à ses conséquences pour les professionnels de la restauration.


De la technique aux produits, la cuisine végétale ouvre de nouveaux horizons culinaires

Dans le sillage d’Alain Passard, qui a mis le légume au cœur de l’assiette, quelques chefs, comme Claire Vallée ou Adrien Zedda, font aujourd’hui le pari d’une cuisine totalement végétale, voire végétalienne. Cette tendance, qui devrait logiquement se démocratiser dans les années à venir, implique de repenser certaines bases de la cuisine | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La révolution végétale est en marche

Tendance de fond depuis plusieurs années, la végétalisation de notre alimentation est en train de s’imposer dans l’assiette. De l’agroalimentaire aux cuisiniers en passant par le consommateur, les injonctions militantes d’hier pour la réduction de la consommation de viande et de matières animales se normalisent.