DOSSIER GAULT&MILLAU

Gault et Millau : enquête sur un guide qui perd la tête mais qui revendique beaucoup d’ambition

Janvier 2019, des investisseurs russes rachètent le Gault&Millau avec de belles ambitions pour le guide et le développement de la marque. Vendredi 18 septembre 2020, le remplacement violent du directeur général France, Jacques Bally, ne passe pas inaperçu dans le monde des cuisines hexagonales. Entre ces deux dates, le « jaune » a nommé un administrateur suisse en janvier 2020 pour restructurer une société qui, derrière les apparences, n’a plus ni tête pensante, ni stratégie opérationnelle, ni communication organisée. En France, certains fournisseurs ne sont plus payés depuis des années ; à l’international, les licenciés, totalement laissés à l’abandon, crient au scandale et tentent de s’organiser. Quant à l’actionnaire russe Vladislav Skvortsov, il se veut rassurant et annonce que la marque va créer des guides partout où c’est possible. Est-ce bien raisonnable ? N’y a-t-il pas un grand écart insurmontable entre la volonté des dirigeants et la réalité du terrain, une sorte de fuite en avant aveugle ? Enquête sur un guide qui perd la tête mais qui revendique beaucoup d’ambitions / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Gault&Millau France : les 12 chantiers du nouveau directeur général France, Zakari Benkhadra

« Il manquait un commandant au Gault&Millau France », ces mots sont du nouveau directeur général du pays qui a vu naitre le guide jaune en 1972. Zakari Benkhadra, qui a démarré sa carrière dans le groupe Hyatt avant de travailler notamment pour le groupe Vivendi et Alain Ducasse Éducation, a fondé le Salon de la Pâtisserie, puis l’Institut Culinaire de France (Bordeaux) en 2018. Pour Vladislav Skvortov, il est l’homme de la situation, de par ses expériences dans les secteurs de la gastronomie, de l’hospitalité et la direction de PME. « C’est un changement d’homme mais pas de stratégie » assure l’actionnaire russe. Justement, quelle stratégie, quels projets concrets ? Présentation de la feuille de route du nouveau directeur général en 12 points / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le Gault&Millau a dévoilé ses jeunes talents du Sud-Ouest

Et les lauréats de la Dotation Jeunes talents Gault&Millau sont… / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le Gault&Millau va lancer un nouveau guide, le « Let’s Gault » le 5 juin

Le Gault&Millau va publier le 5 juin prochain un nouveau guide « Let’s Gault » dans lequel seront recensées plus d’une centaine de tables qui pratiquent la livraison et/ou la vente à emporter / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Application, label, newsletter… les nouveaux projets du Gault&Millau

Le Gault&Millau a annoncé dans sa newsletter travailler sur plusieurs projets dont la création d’une application, une série de newsletter et un label / Article réservé aux abonnés Atabula+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.