RESTAURATION COLLECTIVE

Le premier restaurant universitaire vegan débarque à Berlin

Alors que 13,5% des étudiants berlinois se disent vegan, la ville vient d’ouvrir sa première cantine universitaire vegan.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

50% de produits bio, de qualité et durables dans les cantines à l’horizon 2022

D’ici au 1er janvier 2022, les repas servis dans les établissements de restauration collective devront compter 50% de produits de qualité et durables dont au moins 20% issus de l’agriculture biologique.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Des petits déjeuners gratuits et la cantine à un euro : les nouvelles mesures du gouvernement

D’ici à la fin avril, deux mesure du gouvernement visant à lutter contre la pauvreté seront mises en place dans les cantines : le petit déjeuner gratuit et le repas à un euro.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La Georgette débarque à la cantine

Après avoir conquis Gilles Goujon et Franck Reminel par exemple, le couvert trois-en-un, primé au concours Lépine en 2016, débarque au lycée international Victor-Hugo de Colomiers (Haute-Garonne). Un moyen de limiter le gaspillage alimentaire en s’inscrivant dans une logique de développement durable.

Quand les parents d’élèves prennent le contrôle de la cantine

À Sourcieux-les-Mines, le nombre de repas servis est passé de 18 000 à 26 000 par an

La transition vers les œufs alternatifs : la filière se prépare

Filière de l’oeuf : à l’écoute du marché et des attentes des convives, les professionnels se mobilisent pour mieux répondre à leurs attentes. Un critère de choix prédominant : le mode d’élevage. Cocotine fait le point et s’engage.

Le Refugee food festival a cuisiné dans les collèges normands

Du 2 au 6 octobre dernier, quatre collèges de Normandie ont accueilli des chefs réfugiés…

Un collectif demande 330 millions d’euros par an à l’État pour la restauration collective.

D’ici à 2022, les restaurants collectifs devront proposer des menus composés pour moitié de produits…

Bio dans les cantines : au cœur de la lente conversion des gros acteurs de la restauration collective

Les cantines scolaires qui ont confié leurs repas à des sociétés extérieures s’organisent pour atteindre…

Œuf « frais » et « extra-frais » : un engagement fort, un investissement conséquent

Publirédactionnel Blindé de nutriments et de vitamines, super-ingrédient incontournable pour les pros et fenêtre sur…