TABLES

Le restaurant rennais Racines déménagera au printemps 2020

Le restaurant Racines va déménager dans des locaux plus grand : 270 m2, 4,3 mètres de hauteur sous plafond, 40aine de couverts…

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Notre sélection parisienne des grandes tables à faire au déjeuner

Les grandes adresses gastronomiques ne jouent pas toutes la carte du service au déjeuner. Voici une sélection de tables illuminées par la lumière du midi, où hommes d’affaires en rendez-vous, touristes en vadrouille et gastronomes aux bourses moins remplies trouveront une offre spécialement adaptée au déjeuner.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

A quoi ressemble Sketch, la nouvelle table triplement étoilée de Pierre Gagnaire à Londres ?

« Une esquisse, un projet toujours corrigé, un trait en mouvement, une histoire toujours réécrite. » voilà…

Que vaut le brunch « bien-être » du Plaza Athénée (Paris) ?

Si vous cherchez un petit brunch sympa, classique et pas cher, vous pouvez passer votre retour. En revanche, si vous êtes à la recherche d’une expérience saine, hors du commun et quelque peu aventureuse, le Plaza Athénée a prévu quelque chose pour vous. Présentation d’un brunch d’exception dans l’un des plus beaux palaces de la capitale.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le Gabriel (Paris) : la liberté chérie de Jérôme Banctel

Rigueur du produit, liberté créatrice, Jérôme Banctel n’a pas oublié les leçons de ses maîtres Pacaud et Solivérès. Ses assiettes n’ont jamais été puissantes et séductrices. En plus, le chef du Gabriel revendique sa liberté.