Lucas Carton (Paris, 8e arr.) : douce caresse automnale

Hugo Bourny, au parcours grêlé d’étoiles (Anne-Sophie Pic, Hélène Darroze…) a incontestablement fait le choix d’une cuisine cajoleuse et prévenante. En ce début d’automne, à l’aube des premiers frimas, la douce chaleur du menu du Lucas Carton ne déplait pas.

Le Moulin de Léré (Vailly, 74)

Sans être inavouable, ma première pensée en quittant le village de Vailly fut incorrecte. Ne rien écrire, conserver cette expérience pour moi, enfermer mes souvenirs à double tour tel un secret intime, et ne le divulguer qu’à bon escient, entre initiés des plaisirs de la chère. Cela arrive parfois d’être tenté par le silence plutôt que de crier à tue-tête l’émotion d’une rencontre.

Mosuke (Paris, 14e)

Par delà la médiatisation du chef et l’étoile Michelin tombée en 2021, que vaut vraiment la table de Mory Sacko ?

Auberge À la Bonne Idée (Saint-Jean-aux-Bois,60)

Il y a des menus qui vous perdent en route à force de tours et détours ; il y en a d’autres qui vous mènent par le bout du nez (et de la fourchette) en suivant des rails bien trop rectilignes ; et puis il y a ceux qui vous transportent en toute liberté, sans diktat ou faux-semblant. Ni otage d’une prétention, ni prisonnier d’un artéfact, le mangeur s’épanouit alors par la grâce de l’évidence culinaire…

Noma (Copenhague, Danemark) : ça se répète un peu trop…

A A A–Ça se répète un peu trop… La notation d’Atabula va de 1A à…