TABLES-PARIS

Supu Ramen : Guy Savoy rame dans le bouillon nippon

Dans le cadre de son ancien restaurant Les Bouquinistes, Guy Savoy a ouvert à la rentrée 2019 Supu Ramen. Là où il espérait revisiter le classique bouillon nippon en lui injectant son ADN franco-francilienne, le chef triplement étoilé semble avoir loupé la cible, tant dans l’assiette que dans le service, tous deux maladroits.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le Gabriel (Paris) : la liberté chérie de Jérôme Banctel

Rigueur du produit, liberté créatrice, Jérôme Banctel n’a pas oublié les leçons de ses maîtres Pacaud et Solivérès. Ses assiettes n’ont jamais été puissantes et séductrices. En plus, le chef du Gabriel revendique sa liberté.

Les 50 ouvertures parisiennes de la rentrée 2019

Brasseries, concepts, belles tables gastronomiques ou fast-food ambitieux : Atabula a déniché quelque 50 ouvertures de restaurants à Paris et en banlieue. Il y en a dans tous les quartiers et pour tous les goûts. Identifiez-vous ou abonnez-vous pour lire cet article.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Étude (Paris) : table de l’entre-deux

Elle est de ses tables dont on entend peu parler. Du genre discrète et efficace, rigoureuse et épurée comme on s’imagine le style japonais. En février 2018, le chef japonais Keisuke Yamagishi y décrochait sa première étoile

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Coup de gueule… Gros billets pour plates assiettes chez le Joia de Darroze

Joia : plats sans âme et addition douloureuse : un bistrot attrape-nigauds signé Darroze.

Coup de coeur… La table en bois, la salière et le poivrier du Baratin

Authentique le Baratin ? Bien plus que ça encore. Rien n’a changé ici depuis la nuit des temps, et personne ne s’en plaindra. Au contraire.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La 107, table maîtresse du Grand Café Capucines (Paris)

La géographie fait partie de l’expérience du restaurant. Ici, c’est à la 107 que le climat y est le plus agréable.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Substance (Paris) : orgasme convenu mais bien calibré

#1 – À bouche que veux-tu, la chronique sensuelle de Lisa Camus. Première virée chez…

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Les futurs restaurants des candidats de Top Chef 2019

Les candidats de Top Chef 2019 Alexia Duchêne, Merouan Bounekraf et Damien Laforce vont ouvrir leurs restaurants à Paris et Lille.

Pronostics Michelin 2019 : les 70 tables qui pourraient décrocher des étoiles, en partenariat avec l’agence Affectio

Radio-casserole étant une onde non officielle, vous ne lirez ici aucune vérité, ni rumeur persistante. Juste la vision personnelle de la voie lactée 2019, selon Atabula et l’agence Affectio. Flair, expérience de la table et recoupement des réseaux sociaux du Bibendum permettent d’entrevoir un changement de notation légitime, voire évident (bien que totalement incertain) pour 70 tables françaises.