TENDANCES

L’alimentation, essentielle pour guérir du cancer

Entre 5 et 25% des malades du cancer meurent de dénutrition. Une réadaptation de l’alimentation est cruciale pour se préserver des nausées et des vomissements.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le marché du kombucha en plein essor

Le kombucha a engendré un chiffre d’affaire de 412 millions de dollars en 2018 aux États-Unis.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Terrasses du Larzac : Terre promise pour néo-vignerons convertis

Ex-responsables financier ou marketing, ex-paysagistes, ex-citadins… Les néo-vignerons alimentent le mythe d’un Eldorado des vins en Terrasses du Larzac. Avec 30 installations ces cinq dernières années, la pépite des AOC du Languedoc confrontée à une hausse des prix du foncier en 2018, reste une terre promise pour les nouveaux convertis.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Microbrasseries urbaines : ça mousse toujours plus en ville

Elles s’appellent BapBap à Paris, Platypus à Lyon ou encore Part Faite à Marseille. Leur point commun : elles brassent leurs bières sur place, en plein cœur de la ville. État des lieux du phénomène microbrasseries urbaines en France.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Cacher ou non cacher : les tribulations de la « nouvelle cuisine israélienne »

De l’émancipation aux règles de la cacherout jusqu’à son retour en force, la « nouvelle cuisine israélienne » cherche sa voie, entre mondialisation et identité culinaire.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Connaissez-vous… SoundPrint, l’appli qui note le niveau sonore des restaurants ?

Attribuer une note sonore au restaurant, voilà l’idée géniale de Soundprint

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le coworking culinaire, nouvelle tendance bouillonnante en France

À l’instar des bureaux de cotravail, des coworkings culinaires commencent à émerger en France.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Réservation : la prise d’empreinte bancaire en questions

Si elle permet la lutte contre le no-show, la prise d’empreinte bancaire bouleverse la relation avec le client.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Nature, laqué ou pimenté : le cafard sera-t-il la future star de nos assiettes

Pas végan, pas sexy, pas très porn food, détesté par toute l’humanité ou presque, cauchemardesque même, le cafard est pourtant promis à un bel avenir. La preuve : il pourrait bien finir dans votre assiette.

La cuisine détox : l’autre extrémisme alimentaire

Jouant sur la peur de la maladie et du vieillissement, la cuisine détox véhicule des idées reçues sur l’alimentation qui peuvent être dangereuses.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.