TENDANCES

La folie babka : pourquoi cette brioche cartonne

Auparavant réservée aux pâtisseries spécialisées, cette viennoiserie venue d’Europe de l’Est est désormais présente dans un grand nombre de boulangeries parisiennes. Elle illustre le croisement de plusieurs tendances : la cuisine levantine, le nouvel attrait pour la boulangerie et un désir de gourmandise | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Vromages, faux steaks : la végétalisation, c’est aussi beaucoup de salades

Parfois érigée en mode de vie, souvent présentée comme une réponse idéale au réchauffement climatique, la végétalisation ambiante doit pourtant être questionnée et nuancée afin de ne pas perpétuer des pratiques alimentaires néfastes | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La végétalisation de la pâtisserie : un nouveau défi qui fait vibrer la scène sucrée

Depuis quelques années, les pâtisseries végétaliennes et végétales fleurissent dans nos assiettes. Répondre à de nouvelles manières de consommer, relever un défi sucré ou bien privilégier le naturel : tant de raisons qui font que les pâtissiers se plaisent de plus en plus à travailler le végétal. Une révolution parfois difficile à mettre en oeuvre mais prometteuse | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

De la technique aux produits, la cuisine végétale ouvre de nouveaux horizons culinaires

Dans le sillage d’Alain Passard, qui a mis le légume au cœur de l’assiette, quelques chefs, comme Claire Vallée ou Adrien Zedda, font aujourd’hui le pari d’une cuisine totalement végétale, voire végétalienne. Cette tendance, qui devrait logiquement se démocratiser dans les années à venir, implique de repenser certaines bases de la cuisine | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La révolution végétale est en marche

Tendance de fond depuis plusieurs années, la végétalisation de notre alimentation est en train de s’imposer dans l’assiette. De l’agroalimentaire aux cuisiniers en passant par le consommateur, les injonctions militantes d’hier pour la réduction de la consommation de viande et de matières animales se normalisent.