TENDANCES

Quand les chefs en ont dans le bocal

Portés par l’explosion de la vente à emporter pendant le confinement, de nombreux chefs se sont lancés dans la cuisine en bocal. Cette alternative haut de gamme, en comparaison à la boîte en carton devenue légion, pourrait s’intégrer dans nos modes de consommation et attirer de plus en plus de cuisiniers désireux de consolider leurs appuis économiques en se diversifiant | Article réservé aux abonnés Atabula

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

En cuisine, le retour en grâce du savoir-faire charcutier

Dans le sillage de la pâtisserie, dont la popularité de certains représentants supplante désormais celle des cuisiniers, la charcuterie intéresse de plus en plus les chefs qui tentent de s’approprier ses techniques. Selon les spécialistes du genre, ce ne pourrait être que le début d’un retour en grâce | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La dark kitchen, une nouvelle offre alimentaire digitale et urbaine qui divise

Il y a le mot, mystérieux, et la chose : une cuisine dans laquelle sont préparés des plats dédiés à la livraison. Un business assez simple, en apparence, qui a le vent en poupe à l’heure du coronavirus. Ce marché encore émergent est-il une menace ou un levier de développement pour la restauration physique ? Atabula a tenté d’éclaircir le phénomène « dark » | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

La folie babka : pourquoi cette brioche cartonne

Auparavant réservée aux pâtisseries spécialisées, cette viennoiserie venue d’Europe de l’Est est désormais présente dans un grand nombre de boulangeries parisiennes. Elle illustre le croisement de plusieurs tendances : la cuisine levantine, le nouvel attrait pour la boulangerie et un désir de gourmandise | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Vromages, faux steaks : la végétalisation, c’est aussi beaucoup de salades

Parfois érigée en mode de vie, souvent présentée comme une réponse idéale au réchauffement climatique, la végétalisation ambiante doit pourtant être questionnée et nuancée afin de ne pas perpétuer des pratiques alimentaires néfastes | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.