PARIS

Qui est Lucile Espeillac, nouvelle cheffe-boulangère de la Tour d’Argent ?

À seulement 25 ans, Lucile Espeillac est arrivée en février dernier à la boulangerie de la Tour d’Argent en tant que cheffe boulangère. Passée par le Pavillon Ledoyen, la jeune femme compte bien perpétuer la tradition française, tout en gardant un œil sur l’étranger et en faisant profiter la maison de son jeune regard / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Six mois pour rebondir #1 – David Toutain : « Cette période m’a changé et va changer ma cuisine »

Pour les cuisiniers, la crise ne s’arrêtera pas avec le déconfinement, ni même avec la réouverture des restaurants. Ses effets, notamment économiques, ne disparaitront pas du jour au lendemain. Il faudra du temps pour panser la plaie ouverte, et pour penser le restaurant de demain. Atabula a donc décidé de suivre trois chefs, aux profils différents, pendant six mois, pour voir comment ils se reconstruisent et envisagent un futur incertain. Premier chef et premier entretien avec le chef David Toutain / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Nicolas Sale : « J’ai le soutien plein et entier de la direction du Ritz »

Alors que son possible départ du Ritz (Paris) a été évoqué à plusieurs reprises sur Atabula, le chef Nicolas Sale a tenu à faire une mise au point et clarifier sa situation. Il en a profité également pour présenter les évolutions et les futurs projets culinaires du palace parisien. Entretien / Article réservé aux abonnés ATABULA+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Le Grand Véfour (Paris), une table triste à mourir

Le Grand Véfour n’est plus un rêve, ni même un fantasme ; on regrette presque de s’être frotté au mythe. Certains désirs ne devraient pas être vécus.

Le Ritz envisagerait une fermeture de la Table de l’Espadon du chef Nicolas Sale

La Table de l’Espadon du Ritz devrait fermer ses portes prochainement / Article réservé aux abonnés Atabula+

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.