VIOLENCES

Violences en cuisine : comment les écoles agissent ?

Sujet ignoré ou à peine évoqué il y a encore quelques années, il est aujourd’hui beaucoup plus présent dans les cursus de formation. Alors que le premier procès d’un chef pour viols devant une cour d’assises va s’ouvrir, Atabula a voulu faire le point sur ce que les écoles proposent concrètement pour lutter contre ce phénomène loin d’être anecdotique | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Violences en cuisine : premier procès d’un chef accusé de viols devant une cour d’assises

La cour d’assises de Nanterre (Hauts-de-Seine) accueillera, à partir du lundi 26 juin, le premier procès d’un chef accusé de viols et d’agressions sexuelles. L’avocate de la partie civile espère qu’il permettra de lever les tabous qui continuent de régner encore largement dans les cuisines hexagonales.

Florence Châtelet Sanchez lance #RespecteTaCuisine, manifeste pour une cuisine solidaire et inclusive

Florence Châtelet Sanchez, CEO de ByDEHESA, annonce le lancement de #RespecteTaCuisine, « association féministe indépendante qui défend les droits au travail et l’intégrité des personnes dans le cadre des violences qu’elles peuvent subir en cuisine »

Une plainte pour « viol et agressions sexuelles » a été déposée contre le chef Guy Martin par Florence Châtelet Sanchez

Selon le journal Libération, la cheffe d’entreprise Florence Châtelet Sanchez a porté plainte vendredi dernier pour « viol et agressions sexuelles » contre le chef doublement étoilé Guy Martin (Le Grand Véfour, Paris). « C’était l’acte de quelqu’un qui voulait juste sa viande et qui ne s’est jamais excusé » explique-telle.

Le chef Guy Martin accusé de tentative de viol

Le chef doublement étoilé du Grand Véfour (Paris), Guy Martin, est accusé de tentative de viol par Florence Chatelet Sanchez, présidente de By DEHESA, société qui fournit de nombreux chefs en produits artisanaux de qualité. Elle a livré à Atabula un récit glaçant de son agression dans l’enceinte même du Grand Véfour.