VIOLENCES

Travail précaire, promiscuité, culture sexiste : la restauration est particulièrement sujette aux violences sexuelles

Réalité du monde du travail, la violence sexuelle est particulièrement présente dans la restauration.

Violences sexuelles en cuisine : le grand déballage a commencé

Les choses s’accélèrent. Pas encore devant les tribunaux, mais sur les réseaux sociaux. Ce qui constitue, en soi, un début de sentence. Depuis 2014 et les premières révélations d’Atabula, difficile de nier que le monde de la restauration connait de nombreux faits de violences, physiques, psychologiques, racistes ou sexistes. En première ligne, les femmes. Ces dernières semaines, Instagram et Facebook ont accueilli des messages plus ou moins explicites sur les pratiques de certains professionnels, dont un chef japonais bien connu qui serait accusé notamment de viol. D’autres noms circulent, et pas des moindres. En ces temps caniculaires, on sent qu’une simple étincelle pourrait embraser la toile et noircir pour longtemps le tableau glorieux de la belle gastronomie française. À l’heure actuelle, quelques journalistes enquêtent sur le sujet. Est-ce que des noms sortiront (et pas seulement des initiales, comme on peut le lire sur certains commentaires) dans les jours à venir ? Entre l’envie forte de révéler au grand jour les noms de ces agresseurs sexuels et le double risque de diffamation et d’hallali populaire qui pourrait nuire au travail en profondeur de la justice française, certains hésitent. Atabula a réalisé une enquête grand format sur ce qui pourrait être l’un des sujets brûlants de la rentrée.

Violences en cuisine : vice et vertu de la médiatisation des chefs

La médiatisation extrême de la figure du chef de cuisine n’a certainement pas créé le phénomène des violences en cuisine, mais elle l’a peut-être accentué. Ce qui revient à dire que le journaliste, et plus largement le système médiatique, a sa part de responsabilité et qu’il devra, tôt ou tard, en tirer des conséquences.

Violences en cuisine : les révélations en 18 grandes dates

De 2014 à nos jours, retour en 18 grandes dates sur les principaux événements qui ont marqué la triste histoire des violences en cuisine en France.

Comment l’école Ferrandi traite la question du sexisme ? Entretien avec Bruno de Monte

La fin du sexisme dans la restauration passera aussi par l’éducation. Atabula a interrogé Bruno de Monte, le directeur de l’école Ferrandi à Paris, sur la manière dont son établissement gère cette problématique.